RMC

Laurent Wauquiez peine à décoller dans les sondages, un problème de "sincérité"?

Autoritaire, inquiétant... L'image de Laurent Wauquiez n'est pas très bonne auprès des Français comme le révèle un sondage Elabe pour BFMTV. Les Grandes Gueules ont tenté de décrypter pourquoi ses chiffres sont faibles.

Coincé entre Emmanuel Macron et sa politique de centre-droit, et Marine Le Pen à l’extrême droite, Laurent Wauquiez peine à se faire entendre dans l’opposition. Et les Français le voient bien. Un sondage Elabe diffusé mercredi par BFMTV montre que son image est mauvaise. A tel point qu'il est même talonné de près par Xavier Bertrand en tant que candidat préféré de la droite pour 2022 (23% contre 30% pour Wauquiez).

Les Grandes Gueules ont ainsi tenté de débattre du sujet pour comprendre pourquoi sa cote de popularité peine à décoller depuis qu'il a pris la tête des Républicains l'année dernière. La droite se focalise trop sur les personnages et pas sur les idées ?

"C’est le problème de la droite", selon le fromager Johnny Blanc. "C’est qu’on cherche une tête de liste avant de savoir ce qu’on va proposer". En effet, hormis sur le dossier des 80 km/h, sur lequel Les Républicains se sont farouchement opposés au niveau national, ils ont été peu audibles sur d’autres sujets.

"Wauquiez il ne fait pas sincère, il est quand même beaucoup dans le calcul"

Et Laurent Wauquiez baisse ainsi dans les sondages, Seul 41% des sympathisants de droite estiment qu’il est capable de rassembler sa famille politique. Son caractère et sa façon de faire le desservent selon Olivier Truchot:

"Il y a un problème de sincérité. Non pas qu’on demande aux politiques d’être sincères parce que dans ce cas il n’y en aurait plus beaucoup. Il faut faire sincère, et Wauquiez il ne fait pas sincère, il est quand même beaucoup dans le calcul. Les gens ont du mal à voir qui est vraiment Laurent Wauquiez."

David Dickens abonde en son sens en estimant que les Français ne sont pas dupes des postures politiques qu’il prend.

"Je m’étais dit que ce type allait incarner le renouveau de la droite, rassembler. Mais il a fait l’inverse pour rester dans postures électoralistes. Ses interventions ne sont pas convaincantes. Il fustige les élites avec une ceinture Hermès sur la taille, tout ça c’est de la posture idéologique et ça ne marche pas."
J.A. avec les GG