RMC

Le site arretmaladie.fr fait polémique: "Pourtant, ça peut être une bonne solution pour pallier aux déserts médicaux"

Le site arretmaladie.fr créé la polémique. Ce site avait annoncé mardi matin son lancement en France, en mettant en avant la possibilité de se faire prescrire "un arrêt maladie de quelques jours".

A peine créé, déjà dénoncé. La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a annoncé mardi son intention d'engager "une action en référé" contre le site de téléconsultation arretmaladie.fr.

Ce site internet, créé en Allemagne fin 2018, avait annoncé mardi matin son lancement en France, en mettant en avant la possibilité de se faire prescrire "un arrêt maladie de quelques jours (2 à 3 maximum) pour des pathologies simples et courantes : coup de froid, stress, douleurs menstruelles, gastro-entérite, etc".

La réaction de la Sécurité sociale n'a pas tardé: la Cnam "en lien avec le Conseil de l'ordre des médecins" a indiqué qu'elle "va mettre en demeure immédiatement le site de cesser ses activités et engager également, à cette fin, une action en référé".

"Il y a un risque d'abus mais il y a un risque d'abus pour tout"

Pourtant, certains estiment que ce genre de site peut être utile. "On sait déjà qu'en France il y a des déserts médicaux, il n'y a pas assez de médecins. Quand on est malade et qu'on veut prendre un rendez-vous, il y a des délais de 3-4 jours. Il faut anticiper notre maladie pour avoir un rendez-vous chez le médecin. On ne peut pas forcément de se déplacer. Ça peut être une bonne solution pour pallier ces problèmes. Evidemment, il y a un risque d'abus mais il y a un risque d'abus pour tout. La personne qui veut s'arrêter, elle peut aller voir un médecin le lundi, un autre le mardi, etc", a estimé Mickaël auditeur des GG ce mercredi sur RMC.

P.B.