RMC

Licenciements au sein du PS: "Les dirigeants politiques, qu'est ce qu'ils vont faire avec le parti socialiste ?"

Le Parti socialiste va licencier les trois quarts de ses employés. Les Grandes Gueules réagissent vendredi pour RMC.

Alors que le PS s'apprête à licencier 67 employés sur 97, et va vendre son siège rue de Solférino à Paris, les Grandes Gueules sont revenues sur ce plan de licenciement, au sein d'un parti fragilisé par l'échec de la campagne de Benoît Hamon.

"Ce qui me choque c'est ces grands dirigeants qui vont continuer à toucher des sommes astronomiques d'argent public, qui se permettent de licencier dans leur partis", assure Maxime Lledo des Grandes Gueules.

"Cela leur ouvrira les yeux"

"Jean-Christophe Cambadélis, il va faire quoi ? Il va écrire un livre, ensuite il va faire la promotion de son livre ensuite il va s'offrir des bureaux. Les dirigeants politiques qu'est-ce-qu'ils vont faire avec le parti socialiste ? Moi ça me gonfle", a-t-il renchéri.

Pour Charles Consigny, "c'est intéressant de voir qu'ils sont obligés eux-aussi de faire un plan social", persuadé que "cela leur ouvrira les yeux".

"Le parti socialiste découvre que quand on est une organisation et que ça va moins bien on est obligé de se séparer de certains collaborateurs. Je crois qu'ils vont avec ça, avoir une nouvelle vision de l'économie et peut-être moins tancer les entreprises quand face à une pénurie de commandes, elles sont obligées de réorganiser un peu leurs équipes".
Les GG (avec G.D.)