RMC

Maël de Calan: "Il est temps de muscler le ton face au Front national"

Maël de Calan, président de la fédération Les Républicains du Finistère pointe du doigt dans un livre préfacé par Alain Juppé les "contradictions" du programme du Front national. Dans les Grandes Gueules ce mardi, il a dénoncé "l'imposture" du parti de Marine Le Pen.

"La montée du populisme est une réalité". Pour Maël de Calan, la défaite du candidat d'extrême droite à la présidentielle autrichienne, battu par seulement 31.000 voix en est l'expression. En France, ce courant populiste se retrouve dans les rangs du Front national, selon lui. Le parti de Marine Le Pen a démontré ses dernières années sa capacité à rassembler toujours plus d'électeurs.

A un an de l'élection présidentielle française, Maël de Calan entend dans son livre "La Vérité sur le programme du Front national" faire la lumière sur les incohérences et le populisme du parti. Un livre, préfacé par Alain Juppé et dont il a eu l'idée pendant la campagne des élections départementales auxquelles il était candidat dans le Finistère. "J'ai entendu un jour à la radio Florian Philippot qui roulait des mécaniques dire que c'était le premier parti de France, qu'ils présentaient dans toute la France des candidats jeunes, modernes, sur le terrain", explique-t-il. Une description qui n'a rien à voir avec la réalité selon lui.

"Ce que je constatais c'est que leurs candidats, personne ne les connaissait, que ceux qui se présentaient contre moi n'étaient même pas habitant du canton, que leur tract c'était un décalcomanie d'un tract national. L'imposture a des limites", insiste Maël de Calan qui refuse toutefois l'opposition systématique au Front national qui fait perdre aux partis "toute crédibilité".

Un appel aux électeurs du Front national

"Le Front national n'a pas dit que des bêtises. Ce n'est pas parce que le FN dit que la terre est ronde qu'il faut que je dise que la terre est plate", constate-t-il. Dans son livre, il s'emploie à démontrer les incohérences du programme du parti de Marine Le Pen.

"Ma contradiction préférée c'est quand ils parlent au agriculteurs. Le FN promet aux agriculteurs page 56 une augmentation des prix agricoles mais page 79 il promet la baisse des produits agricoles. Selon qu'il parle aux agriculteurs pour faire monter leurs revenus ou aux consommateurs pour préserver leur pouvoir d'achat", explique-t-il.

Pour lui, les électeurs tentés par le vote Front national doivent avant tout lire son programme. "Ce n'est pas parce que vous êtes en colère qu'il faut mettre le feu à la maison. C'est un appel à la raison de tous ceux qui votent FN de bien se poser la question avant de voter, pour voir s'ils ont vraiment envie de mettre en oeuvre ce programme", réclame l'élu de droite. Son candidat, Alain Juppé est selon lui qui "hausse le ton" face au parti de Marine Le Pen, "il est temps de muscler le ton face au FN".

Carole Blanchard avec les GG