RMC

Maire de Grande-Synthe sur Cédric Herrou: "En France, pays des droits de l'Homme, on a un délit de solidarité"

Cédric Herrou et Damien Carême

Cédric Herrou et Damien Carême - -

Lundi, la police a arrêté 156 migrants en gare de Cannes. Le fermier et militant, Cédric Herrou qui était avec eux a également été interpellé. Une arrestation qui scandalise Damien Carême, maire de Grande-Synthe et invité des Grandes Gueules.

Arrêté une nouvelle fois lundi avec 156 migrants en gare de Cannes, Cédric Herrou a été mis en examen, le 26 juillet dernier, pour aide à l'entrée et à la circulation d'étrangers en situation irrégulière. L'agriculteur et militant risque une amende de 30.000 euros et jusqu'à cinq ans de prison.

Pour Damien Carême, maire Europe Écologie Les Verts de Grande-Synthe, dans le Nord, cette mise en examen est scandaleuse. Il était l'invité des Grandes Gueules, ce vendredi:

"En France, dans le pays des droits de l'Homme, on a un délit de solidarité. Moi, ça me fait bondir. Il est condamné pour avoir mis des gens dans sa voiture pour éviter qu'ils se fassent écraser. Je trouve ça scandaleux", fulmine ce défenseur de la cause des migrants.

La ville de Grande-Synthe, située à une quarantaine de kilomètres de Calais, voit régulièrement arriver des migrants désireux de rejoindre l'Angleterre. Damien Carême avait décidé de faire construire un camp, en 2015, afin de les accueillir et de leur offrir le nécessaire vital. Ce camp a ensuite pris feu, en avril dernier.

Les GG (avec Arthur Blanquet)