RMC

Manif des policiers: "Notre collègue est défiguré et tout le monde s'en fout!"

Les policiers ont manifesté dans la nuit de ce lundi pour exprimer leur ras-le-bol, 10 jours après l'attaque contre des policiers à Viry-Châtillon. Emilie, fonctionnaire de police, s'est mobilisée cette nuit: "les syndicats ne reflètent plus du tout notre pensée!", a-t-elle déploré ce mardi chez les GG.

Plusieurs dizaines de voitures de police ont perturbé la circulation sur les Champs-Elysées à Paris, dans la nuit de lundi à mardi, une mobilisation nocturne pour exprimer leur mécontentement, dix jours après l'attaque contre des policiers à Viry-Châtillon.

Emilie, 38 ans, fonctionnaire de police dans les Hauts-de-Seine a participé à ce mouvement. Elle estime que les syndicats ne font pas leur travail: "Les syndicats ne reflètent plus du tout notre pensée, ils sont trop occupés à se tirer la bourre entre eux!".

"A Viry, on savait que ça allait tourner au drame!"

Selon elle, la violente attaque de Viry-Chatillon aurait pu être évitée: "A Viry, on savait que ça allait tourner au drame. La Grande Borne, c'est un des pires quartiers de l'Essonne! Mettre cette caméra là-bas c'est une aberration!"

"Notre collègue a probablement perdu l'usage de ses mains, c'est un gamin de 28 ans, il est contractuel donc il vont le dégager. Il est défiguré et tout le monde s'en fout!", a-t-elle aussi déploré ce mardi sur RMC.

P.B. avec les GG