RMC

Manuel Valls le reconnaît: vouloir interdire le 49-3, "c'était une connerie"

Invité ce jeudi des Grandes Gueules, l'ancien Premier ministre Manuel Valls a reconnaît avoir fait une erreur en proposant la suppression du 49-3 pendant la campagne pour la primaire de la gauche, en janvier 2017.

Il l'avoue sans détour: vouloir supprimer le 49-3 alors qu'il l'avait lui-même utilisé à six reprises pour faire passer des réformes sans l'aval du Parlement, c'était "une connerie". Interpellé ce jeudi par la grande gueule Fatima Aït Bounoua, l'ancien Premier ministre Manuel Valls a concédé sur RMC avoir fait une erreur en faisant cette proposition pendant la campagne pour la primaire de la gauche, en janvier 2017.

"Sur le 49-3, j'ai fait une connerie. Quand je me suis lancé dans la campagne, après ce qu'il s'était passé, je n'aurais pas dû faire cette proposition. Ça arrive qu'un responsable politique fasse des erreurs."
P. G. avec les GG