RMC

Méfiance envers les médias: "les journalistes roulent pour les politiques"

Selon un sondage Kantar Public pour le journal La Croix moins d'un Français sur deux fait confiance aux journaux (44%, le plus bas niveau depuis 2003) et à la télévision (41%, le pire score depuis 1987). Ce que comprend parfaitement Jean-Yves, auditeur des Grandes Gueules.

Presse, TV, internet et radio: aucun média n'échappe à une méfiance grandissante des Français. Plus précisément, le baromètre annuel de La Croix, présenté jeudi et réalisé début janvier auprès d'un échantillon représentatif de 1.011 personnes par Kantar Public, montre que moins d'un Français sur deux fait confiance aux journaux (44%, le plus bas niveau depuis 2003) et à la télévision (41%, le pire score depuis 1987). La radio reste le seul média crédible pour une majorité des sondés (52%) mais le niveau de confiance recule de 3 points en un an. Quant à internet, seul un quart (26%) lui fait confiance.

L'enquête révèle aussi que les journalistes n'ont jamais été aussi mal perçus: seul un quart des sondés (24%) pensent qu'ils résistent aux pressions politiques. Une critique générale envers les médias émise aussi, ce vendredi, par Jean-Yves, auditeur des Grandes Gueules: "Je pense que les médias sont moins dépendants des pouvoirs publics qu'ils ne roulent pour eux. Actuellement, quand je regarde les informations, à la télévision et notamment sur les chaînes d'info en continu, je constate souvent que, certes on nous donne une information, les journalistes laissent transparaître leur propre opinion".

"On a de plus en plus l'impression que l'on nous explique comment il faut penser, poursuit-il. On nous impose un mode de pensée. Mais le mode de pensée du journaliste, on s'en fout! Moi, quand je regarde une chaîne d'info, je souhaite avoir les infos et me faire ma propre opinion. Je n'ai pas besoin que les journalistes me disent ce qui est bien ou pas. Il y a une sorte de matraque. C'est la pensée unique".

M.R avec Les Grandes Gueules