RMC

Moratoire sur le prix des carburants: "Un premier pas insuffisant", juge Louis Aliot

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé un ensemble de mesures en plus du moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants. Mais cela ne suffira pas, estime le vice-président du Rassemblement national, Louis Aliot, invité chez les GG ce mardi.

Invité ce mardi chez les GG, le vice-président du Rassemblement national Louis Aliot a fustigé le gouvernement. Si Edouard Philippe a annoncé la suspension des trois mesures fiscales –tarifs du gaz et de l'électricité, carburant et modalités du nouveau contrôle technique-, Louis Aliot n'est pas convaincu.

"C'est un premier pas mais c'est très insuffisant par rapport à l'état de l'opinion mobilisée aujourd'hui contre le gouvernement. Le gouvernement a un petit côté Rantanplan. Ça fait 3 semaines qu'ils auraient dû s'en occuper. On a l'impression qu'ils ont déconnecté de tout ce qui se passe parce que n'importe qui dans la rue vous dit que les gens n'arrivent plus à boucler leurs fins de mois", avait-il estimé avant l'annonce d'Edouard Philippe.

"Il faut tout reprendre. Ça commence à sentir le roussi pour le gouvernement. S'ils comptent se sortir de la situation par un moratoire, ils se trompent. Il faut arrêter de prendre les Français pour des imbéciles", a-t-il aussi estimé.

P.B.