RMC

Nadine Morano défend la tribune polémique: "Etre importunée, ça peut engendrer de belles histoires"

Elle aurait très bien pu signer la tribune polémique dénonçant la montée du "puritanisme" publiée dans Le Monde. La députée Les Républicains Nadine Morano, invitée ce mercredi des Grandes Gueules, a expliqué pourquoi, selon elle, le mouvement #BalanceTonPorc est "extrêmement dangereux"

"J'ai eu le droit à la drague romantique, j'ai eu le droit à des blagues lourdingues, j'ai eu le droit à être importunée..." Nadine Morano, députée européenne Les Républicains s'est livrée au micro des Grandes Gueules sur RMC.

Invitée du "Grand Oral des GG", l'ancienne ministre est ainsi notamment revenue sur la tribune signée par une centaine de femmes, dont Catherine Deneuve. Ce manifeste polémique défend "la liberté d'importuner" pour les hommes, "indispensable à la liberté sexuelle", contre un supposé retour du "puritanisme" et à contre-courant de l'élan né de l'affaire Weinstein.

"On mélange tout et c'est extrêmement dangereux"

Nadine Morano a ainsi confié à Alain Marschall et Olivier Truchot avoir été draguée de différentes façons. "J'ai eu le droit à la drague romantique, j'ai eu le droit à des blagues lourdingues, j'ai eu le droit à être importunée... J'ai été agressée, pas au point de porter plainte, puisque j'ai remis la personne à sa place. J'ai été importunée, oui. Mais être importunée d'une telle manière que ça peut engendrer de belles histoires" a-t-elle expliqué.

"Vous pouvez très bien être importuné par quelqu'un de manière répétitive et aller boire un café avec et tout à coup une histoire commence. Toutes les situations sont différentes, toutes les personnes sont différentes. La clé, c'est le consentement. Vous pouvez faire passer quelqu'un pour un violeur ou un agresseur sexuel: on mélange tout, tout les registres et je trouve que c'est extrêmement dangereux" a conclu la députée européenne.

P. G. avec les GG