RMC

Notre-Dame de Paris: pourquoi il est impossible de refaire la charpente à l'identique

La célèbre charpente de Notre-Dame de Paris, "la forêt", a été totalement détruite lors de l'incendie de la cathédrale.

Après l'incendie qui a détruit une partie de la charpente et la toiture de Notre-Dame de Paris, la question de la reconstruction se pose. Si le président de la République à d'ores et déjà assuré que la cathédrale serait reconstruite à l'identique, les techniques et les matériaux devront être contemporains.

Mardi sur le plateau des GG, le vice-président de la Fondation du patrimoine Bertrand de Feydeau a confirmé les propos d'Emmanuel Macron avant d'assurer que le bois de la charpente de la cathédrale érigée entre 1163 et 1345, provenait d'arbres que l'on ne trouve plus aujourd'hui.

"Les travaux devront intégrer des technologies qu’on ne connaissait pas à l’époque"

"Nous ne pourrons pas refaire à l’identique la charpente qui était composé de pièces de charpente gigantesques à la fois en portée et en section et qui correspondent à des arbres qu’on ne peut même pas retrouver dans nos forêts aujourd’hui", a-t-il assuré sur notre antenne.

Si le béton a déjà été utilisé pour renforcer la charpente Bertrand de Feydeau a expliqué ne pas savoir pour le moment quels matériaux allaient être utilisés pour la refaire: "Les travaux devront intégrer des technologies qu’on ne connaissait pas à l’époque et on est sûr qu’on ne restituera pas la 'forêt', et qui correspondait à quelque chose de pratiquement unique dans son état de conservation et témoignait de la capacité des charpentiers du 12e et 13e siècles à construire des édifices de cette ampleur", a-t-il précisé.

Les GG avec Guillaume Dussourt