RMC

On nous fait ch… pour pas prendre la bagnole et quand vous arrivez à la gare, il n'y a pas de train!

Christian, auditeur de RMC et propriétaire d'une voiture immatriculée avec une plaque impaire, ne pouvait pas circuler ce mardi à cause de la circulation alternée. Pour se rendre au travail, il lui a fallu prendre le train, sauf que la journée a été marquée par une pagaille dans les transports en commun.

Quant on est propriétaire d'une voiture immatriculée avec un numéro impair, il fallait la laisser au garage ce mardi à cause de la circulation alternée, et trouver un autre moyen de se déplacer pour aller travailler. Les transports en commun? Pas de chance, les pépins se sont multipliés aujourd'hui, avec notamment une interruption de trafic permanente sur la ligne B entre Paris et l'aéroport de Roissy. Christian, auditeur de RMC, fait partie de ces automobilistes au numéro impair. Habitant la ville d'Asnières (Hauts-de-Seine) à l'ouest de Paris, il a raconté sa journée de galère dans les Grandes Gueules.

"Je suis arrivé à la gare d'Asnières à 9h15, parce que je ne pouvais pas prendre ma voiture, et le premier train était annoncé pour 10h45, soi-disant à cause d'un problème de voyageur. On nous fait chier pour pas prendre notre bagnole, et vous arrivez à la gare il n'y a pas de train !".

"On nous emmerde avec les bagnoles, mais s'ils ne veulent pas qu'on la prenne, qu'ils nous donnent les moyens d'aller travailler. Il y a sans arrêt un problème sur les métros, sur les trains… C'est hallucinant!"

P. Gril avec les GG