RMC

ONPC: "Une scène de torture avec pour bourreau Christine Angot"

Invité dans On n'est pas couché pour son livre dans lequel elle raconte avoir été victime d'une agression sexuelle, Sandrine Rousseau a fini en larmes face aux critiques de Christine Angot. La GG Joëlle Dago-Serry a été très "fortement perturbée" par cette scène.

La scène de l'émission On n'est pas couché de samedi soir a suscité de vives réactions. Sandrine Rousseau, venue présenter son livre Parler dans lequel elle invite les femmes victimes de violences sexuelles à briser la loi du silence, s'est heurtée aux dures critiques de l'écrivaine Christine Angot. Cette dernière avait même quitté le plateau, mais la production a choisi de couper ce moment, tout en conservant les larmes de Sandrine Rousseau, ex-secrétaire nationale adjointe d'EELV.

Une séquence qui a mis mal à l'aise notre GG Joëlle Dago-Serry: "Cette scène m'a fortement perturbée. J'ai assisté à une scène de torture avec pour bourreau Christine Angot. Là, Sandrine Rousseau n'a pas parlé comme Christine Angot voulait. Il fallait qu'elle parle comme eux voulaient qu'elle parle? Mais une victime de viol parle comme elle a envie de parler".

Et de s'insurger du montage choisi par France 2: "Ils auraient dû passer toute la séquence. Soit on coupe tout, soit on montre toute la séquence. Ils ont voulu protéger Christine Angot, elle est nouvelle, il faut qu'elle s'impose dans l'émission. Je n'ai pas compris cette séquence, ce n'est pas digne du service public".

P.B.