RMC

Philippe Verdier dans les GG: "Il y a des effets positifs au réchauffement climatique"

Le chef du service météo de France Télévisions est venu présenter son essai Climat Investigation, ce vendredi dans les Grandes Gueules. Un livre dans lequel il dénonce "le climat de peur qu'on est en train de mettre en place autour du changement climatique".

Publié à quelques semaines de la COP21, la conférence internationale sur le climat qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre, c'est un livre qui détonne. Philippe Verdier, chef du service météo de France Télévisions, est venu ce vendredi dans les Grandes Gueules présenter son livre "Climat Investigation" (éd. Ring). Un essai dans lequel il dénonce "le climat de peur qu'on est en train de mettre en place autour du changement climatique". Selon lui, "il y a une dé-corrélation complète entre ce que l'on dit du climat et ce qu'il se passe réellement".

"Quand on parle du climat c'est soit religieux, soit belliqueux !"

Philippe verdier, serait climato-sceptique ? "Ce terme je le dénonce, répond-il sur RMC. A chaque fois qu'on parle du climat c'est soit religieux, soit belliqueux ! Dès qu'on se pose des questions ont est forcément classé dans le rang des climato-sceptiques. Bien sûr que le réchauffement climatique existe. Il y a des preuves mais aussi des incertitudes qui sont sciemment gommées". Et c'est justement ces incertitudes que le chef du service météo de France Télévisions met en avant dans son livre.

"Aucune prévision fiable ne permet de déterminer le climat de la France et de l'Europe entre 2016 et 2050", estime Philippe Verdier. "Il y a des prévisions des experts du Giec - qui sont payés par les gouvernements donc qui sont politiques -, pour la fin du siècle. Entre les deux, tout le monde le dit, on ne sait pas ce qui va se passer entre un mois et 30 ans".

"Quand vous n'avez pas d'hiver comme en 2014, vous avez 18.000 décès en moins"

"Si on est honnêtes, on doit faire un bilan avec le côté négatif et positif (du changement climatique), mais quand j'entends le discours ambiant de tous ceux qui s'autoproclament spécialistes du climat, on n'a que les côtés négatifs : 'c'est très grave' et 'demain c'est l'apocalypse'. J'étudie la météo depuis 20 ans et le climat depuis une dizaine d'années et je ne suis pas d'accord avec ça".

Il y aurait donc des effets positifs du changement climatique ? "Oui, il y a des effets positifs au réchauffement climatique en France, répond Philippe Verdier. Quand vous n'avez pas d'hiver comme en 2014, vous avez 18.000 décès en moins parce qu'il n'y a pas eu d'épidémie de grippe. Il y a un effet sur le tourisme aussi, et il y a une baisse de la consommation d'énergie. On n'a jamais consommé si peu d'électricité en France l'an dernier".

"Mon livre ne plaît pas à la direction de France Télévisions"

Avec son livre, on n'imagine que Philippe Verdier ne va pas se faire que des amis. "Le livre n'est pas apprécié par la direction de France Télévisions, a-t-il reconnu. L'actionnaire de France Télévisions c'est l'Etat, et l'Etat organise la COP 21. Je suis conscient que ça ne fait pas plaisir à mes patrons, qui ont des pressions".

Philippe Gril avec les GG