RMC

Policiers bientôt équipés de caméra? "cela protège le citoyen comme le fonctionnaire de police"

Le conseil municipal de Marseille a voté ce lundi une résolution visant à équiper en "caméras piéton" les équipements des policiers municipaux. Une première expérience a déjà été menée à Rillieux-la-Pape, en banlieue lyonnaise, et avait permis de diminuer considérablement les actes d’incivisme (-70% selon la mairie de Rillieux-la-Pape). Dès lors, faut-il généraliser le dispositif? Oui, estime la Grande Gueule Karim Zéribi.

La mairie de Marseille a voté ce lundi en conseil municipal une résolution sur l’équipement en caméras des policiers municipaux. Il s’agit d’une expérimentation de six mois, avec une centaine de caméras déployés. Une première expérience a déjà été menée à Rillieux-la-Pape, en banlieue lyonnaise, et avait permis de diminuer considérablement les actes d’incivisme (-70% selon la mairie de Rillieux-la-Pape). Dans les faits, un policier seulement sera équipé sur chaque patrouille et activera la caméra si besoin ou à la demande de la personne verbalisée. Les images seront gardées en sécurité et ce pendant un délai de six mois.

"Ce n'est pas la solution magique anti-bavure, estime ce mardi dans les Grandes Gueules, Karim Zéribi. Mais c'est un outil qui pourrait permettre la transparence dans les rapports entre les forces de l'ordre et les citoyens. C'est donc plutôt de bon augure parce que ça protège à la fois le citoyen d'une éventuelle bavure mais cela protège aussi le fonctionnaire de police sur des accusations parfois un peu faciles et rapides. Celui-ci peut aussi être insulté, être attaqué. Il n'est pas toujours le déclencheur de la bavure."

"Il y a des brebis galeuses dans toutes les corporations mais l'immense majorité des fonctionnaires de police, selon moi, sont respectueux des règles de déontologie, indique-t-il encore. Mais une partie ne l'est pas. Et si, lors d'une interpellation, la caméra n'est pas déclenchée, on pourra mettre doute la véracité des déclarations, leur probité, leur intégrité".

M.R avec Les Grandes Gueules