RMC

Propos de Wauquiez: "Il faut arrêter d'en faire une affaire d'Etat, c'est le lot quotidien de la politique"

Laurent Wauquiez fait-il honte à la politique? Les GG se posaient la question ce mardi. Pour Zohra Bitan, ces propos crus ne sont pas vraiment étonnants dans le monde politique.

La polémique autour de Laurent Wauquiez continue après la diffusion de nouveaux enregistrements ce lundi soir sur TMC. Après Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Gérald Darmanin, ce sont Alain Juppé, Valérie Pécresse et les députés LaREM qui en prennent pour leur grade.

"Vous avez vu les guignols d'En Marche ? Ils sont tous avec le petit doigt sur la couture, ils doivent tous voter la même chose, quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque. Il n'y a aucun équilibre des pouvoirs en France. Donc il y a une dictature totale en France", peut-on entendre déclarer Laurent Wauquiez.

"Il s'est fait gauler, il est comme tout le monde"

Le président des Républicains s'expliquera ce mardi soir à 19h sur BFMTV. Mais pour la GG Zohra Bitan, ces propos ne sont pas vraiment choquants: "Il faut arrêter le cinéma. Il s'est fait gauler, il est comme tout le monde. Les gens s'imaginent qu'en off les hommes politiques sont bienveillants, gentils, disent du bien de l'opposition… Il s'est juste fait gauler à dire ce que certains disent en off".

Et de surenchérir:

"C'est une mascarade, les Français n'en ont rien à f****. Les Français veulent manger, travailler, se loger, vivre mieux, partir en vacances. Ça fait le buzz depuis 3 jours parce que cet abruti s'est fait attraper. Mais soit il l'a fait exprès parce qu'il avait envie de dire des trucs, soit il s'est fait piéger. J'ai fait de la politique pendant 20 ans et du off crado j'en ai entendu! Il leur a parlé crûment, il a dit ce qu'il pensait. Il a descendu les uns et les autres comme les autres se descendent en privé. Il doit l'assumer et il faut arrêter d'en faire une affaire d'Etat, c'est le lot quotidien de la politique les méchancetés entre les uns et les autres. Lui, il s'est fait attraper".
P.B.