RMC

Record de Robert Marchand: "J'étais super mal à l'aise, il y avait un côté voyeuriste"

Après la performance de Robert Marchand qui a parcouru 22 kilomètres en une heure à 105 ans, la Grande Gueule Etienne Liebig ne partage pas le sentiment généralement bienveillant qui entoure le centenaire français.

105 ans, 22 kilomètres et 547 mètres en une heure. Sur la piste du vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, Robert Marchant a ébahi la France et le monde de son exploit. Tous le monde? Pas exactement. Dans les Grandes Gueules, Etienne Liebig était davantage gêné qu'ému au sujet de la performance de cet homme qui a vécu deux guerres. "Je vois ce type et je me dis mais qu'est ce qu'on fait tous la à regarder ce monsieur? On attend qu'il tombe de vélo? Moi j'étais super mal à l'aise. Il y avait un côté voyeuriste. Quand tu as 105 ans, que tu es pris dans un système médiatique comme ça, est-ce que tu as la capacité de te dire que, ce matin tu ne le sens pas? J'étais très gêné par ces images. Sinon, évidemment je suis admiratif du fait qu'un monsieur de cet âge-là réussisse une performance comme ça".

Les Grandes Gueules avec A.B.