RMC

Sébastien Chenu sur RMC: "Xavier Bertrand veut devenir le Premier ministre d’Emmanuel Macron"

Invité du "Grand Oral" des "Grandes Gueules", le député du Rassemblement National n'a pas épargné le candidat à présidentielle 2022, qui sera avant ça son adversaire pour les régionales dans le Nord.

Le mandat d’Emmanuel Macron en tant que président de la République aura été marqué par plusieurs crises. S’il a d’abord dû faire face à la crise sociale des “gilets jaunes”, c’est désormais depuis plus d’un an à une crise sanitaire que le gouvernement doit faire face.

Pour Sébastien Chenu, député du Rassemblement National, rien n’aura été épargné avec Emmanuel Macron.

“Il se bat pour le droit à la vie paisible, mais je dois dire qu’on n'en a pas encore vu les manifestations. On a plutôt vu l'inverse depuis qu’il est président de la République. On a vu le chaos, on a vu la violence, l’insécurité augmenter y compris dans les campagnes. On a vu un président qui a été un président des inégalités qu’elles soient sociales, territoriales, fiscales. On a vu un homme qui a beaucoup divisé les Français, quelqu’un qui a beaucoup abîmé notre pays”, indique-t-il dans le "Grand Oral" des "Grandes Gueules".

"Dans le nord, tous les indicateurs sont au rouge"

Au cours de l’interview, il n’a d’ailleurs ciblé un autre politique qu’Emmanuel Macron, le candidat à la présidentielle en 2022, Xavier Bertrand. Selon Sébastien Chenu, celui-ci joue sur deux tableaux alors qu’il se déclare candidat tout en étant toujours président de la région des Hauts-de-France.

“Xavier Bertrand nous dit que son programme est d’aller à la présidentielle. Mais nous dans le nord, ça nous fait une belle jambe. C’est une région, je le rappelle, où tous les indicateurs sont au rouge: la santé, la sécurité, l’emploi. Et je ne m’en réjoui pas parce que la région est formidable et qu’elle a des atouts extraordinaires. Mais dire aux électeurs, votez pour moi, je pars tout de suite et je finirais par voter Emmanuel Macron au second tour tout ça parce qu’il veut, c’est de devenir le Premier ministre d’Emmanuel Macron”, assure-t-il.

>> A LIRE AUSSI - Pourquoi le parcours de Xavier Bertrand jusqu'à la Présidentielle de 2022 s'annonce semé d'embuches

Il reproche par ailleurs à Xavier Bertrand de faire exactement ce qu’il avait dénoncé lors des précédentes élections présidentielles, à savoir la candidature de Marine le Pen aux régionales et à la présidentielle. 

Guillaume Descours