RMC

Sofia Lichani, ex-hôtesse de l'air chez Ryanair: "En 4 ans j'ai travaillé 5.000 heures, on m'en a payé 3.700"

Sofia Lichani était l'invitée des GG ce jeudi. Ancienne hôtesse de l'air chez Ryanair, elle raconte dans son livre "Bienvenue à bord!" la précarité imposée aux salariés de la compagnie low-cost.

Etre hôtesse de l'air, un rêve de petite fille pour Sofia Lichani. Alors fille au pair à Londres, elle décide de tenter sa chance chez Ryanair. L'entretien ne dure pas longtemps: "En 5 minutes c'était plié. On m'a demandé pourquoi j'étais là et si j'avais 1.400 livres (2.000 euros) pour me payer ma formation. Il a fallu payer pour que je puisse travailler chez eux", raconte-t-elle chez les GG.

Elle signe alors un CDD de 3 ans renouvelable, régi par le droit irlandais et dont les conditions sont pour le moins précaires: "Les clauses du contrat peuvent changer à tout moment, c'est à moi de me renseigner. On est payé uniquement au vol, le briefing, 45 minutes avant le vol, n'est pas payé. L'embarquement n'est pas payé, les procédures de sécurité non plus, uniquement quand l'avion roule et qu'il décolle, nous sommes payés", explique-t-elle.

"On n'a pas le droit d'être malade"

Quant aux arrêts maladie, ils relèvent presque de la faute professionnelle: "Quand je suis malade, je ne suis pas payée et je risque de me faire virer car on n'a pas le droit d'être malade. Si on est d'astreinte, on doit se trouver à moins d'une heure de l'aéroport mais ce n'est pas payé".

Côté salaire, les conditions sont rudes, explique Sofia Lichani: "Le premier mois, j'ai gagné 400 euros. Quand j'ai eu un vrai contrat, j'avais 800 euros par mois auquel s'ajoutaient les heures de vol, les commissions. En tant que chef de cabine, je touchais 1.200 euros par mois, sans les heures de vol". Un vol d'une durée inférieur ou égale à 1h45 rapporte 15 euros brut, au-delà, c'est 27 euros…

Pas d'horaires précis, bien sûr et pas de travail si Ryanair manque de clients. 20 jours de congés annuels payés 60 euros les 24 heures.

Sofia Lichani tiendra 4 ans et demi avant de démissionner: "En tout j'ai travaillé 55 mois chez Ryanair et j'ai fait 5.000 heures mais j'ai été payée 3.700 heures..."