RMC

Transports: "Obligation de présenter un pass sanitaire à partir de mi-août", annonce Jean-Baptiste Djebbari

Le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari était l'invité des GG ce jeudi sur RMC. Il a annoncé des contrôles dans les gares à partir du 15 août.

L'obligation du pass sanitaire dans les transports se précise. Les débats sur le sujet sont toujours en cours au Parlement mais le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari estime qu'elle entrera en vigueur "entre le 5 et le 15 août".

"Sur les vols intérieurs, les trains longue distance –TGV, Intercités et trains de nuit-, il y aura l'obligation de présenter un pass sanitaire ou une preuve de test à partir de mi-août", a-t-il précisé ce jeudi sur RMC.

Dès le 15 août, il faudra donc s'attendre à des contrôles réguliers: "Il y aura des contrôles à l'approche des quais. Il pourra y avoir des contrôles à bord des trains. Il y aura des contrôles massifs au départ des grandes gares, des contrôles aléatoires à bord et des contrôles à l'arrivée. Nous comptons sur la responsabilité et l'adhésion collective", a détaillé le ministre.

"Les salariés de la SNCF en contact avec les clients devront disposer du pass sanitaire"

Afin de faciliter les opérations de contrôle, le gouvernement essaie de faire en sorte de pouvoir "lier son pass sanitaire à son billet": "Air France a mis en œuvre une application qui permet de télécharger directement votre pass sanitaire avec votre carte d'embarquement ce qui évite des files d'attente. On essaie de le mettre en place à la SNCF. C'est déjà en cours à Eurotunnel. Ça va prendre quelques semaines, mais c'est en cours".

"Nous souhaitons que les salariés de la SNCF qui sont en contact avec les clients disposent du pass sanitaire, donc qu'ils soient soit vaccinés, soit testés. Il n'y a pas d'opposition des agents de la SNCF", a-t-il assuré.

En revanche, Jean-Baptiste Djebbari exclut d'imposer le pass sanitaire dans les transports en commun du quotidien: "Dans les transports en commun, le protocole sanitaire est plutôt bien respecté. Le masque est bien porté, on a encore refait des tests récemment".

P.B.