RMC

Un policier dans chaque collège en "référent laïcité"? "On dérive! Je trouve qu'on bascule dans un état policier"

Les Grandes Gueules sont revenues ce jeudi sur la proposition de Christian Estrosi d'instaurer des policiers dans les écoles pour avoir un référent laïcité.

Les propositions sur la laïcité se multiplient dans les rangs politiques, surtout à droite et à l'extrême droite, en réponse à l'attentat visant un professeur vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine. Ils mettant la pression sur le gouvernement lui-même engagé dans plusieurs actions contre la mouvance islamiste après la décapitation de l'enseignant Samuel Paty.

Le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau a appelé à "fermer des mosquées" radicalisées, accueillir moins d'immigrés, et avoir une justice plus "sévère", tandis que le plus modéré maire de Nice Christian Estrosi suggérait que les policiers deviennent des "référents laïcité" dans les écoles.

"C'est un peu de l'intimidation"

Les Grandes Gueules sont revenues sur ce dernier point. Patrick auditeur RMC, estime que la réponse sécuritaire à cet attentat est discriminante envers les musulmans.

"Je ne pense pas que ce soit une bonne chose dans le sens où on est en train de basculer dans un Etat qui devient policier. Si, à un moment, les gens n'arrivent pas à se mettre d'accord en débattant, en discutant en réunion ça va faire des problèmes. C'est un peu de l'intimidation.
Avec l'ensemble de ces éléments. On est en train de dériver complètement. On passe d'une radicalisation à l'autre. Le pays est en train de se radicaliser face à la communauté musulmane."

Une position qui a conduit à un débat musclé avec Johnny Blanc (voir vidéo ci-dessus).

J.A. avec AFP