RMC

Le garde du corps et le gendre de Jean-Luc Mélenchon sont-ils vraiment candidats aux Européennes?

RMC
"LE BUREAU DES VERIF'" - Inscrits tous deux sur la liste de la France Insoumise, les deux hommes accompagnent Jean-Luc Mélenchon depuis déjà de nombreuses années.

Il sera sur la liste de La France Insoumise pour les Européennes. Benoît Schneckenburger, garde du corps de Jean-Luc Mélenchon est effectivement en douzième position sur la liste France Insoumis, et donc il peut rêver à un siège au Parlement européen.

Sur le site de la France Insoumise, il se présente comme professeur en classes préparatoires, docteur et agrégé de philosophie, auteur d'ouvrages de philosophie et d'essais. Mais pas officiellement comme garde du corps du président de La France Insoumise. Pourtant, ça ne fait aucun doute que Benoît Schneckenburger assure depuis plusieurs années la protection de Jean-Luc Mélenchon.

Mélenchon lui-même avait déjà évoqué son garde du corps sur son blog en mars 2017, dans un billet consacré à son patrimoine. Il écrivait: "Le responsable du service d’ordre bénévole qui assure ma protection au fil de l’année n’est pas mon employé. Il est enseignant, docteur en philosophie et professeur de karaté".

Benoît Schneckenburger a également été cité dans plusieurs articles de presse. En 2011, L'Obs faisait déjà le portrait du "garde du corps philosophe" de Jean-Luc Mélenchon. Même chose pour Libération en 2012. Mais aussi LCI et Philosophie Magazine en 2017, toujours sur le même angle. En 2014, il avait déjà été candidat pour le Front de Gauche, lors des élections municipales à Paris.

Son gendre aussi sur la liste

Il ne sera d’ailleurs pas le seul très proche de Jean-Luc Mélenchon sur cette liste pour les élections européennes. Gabriel Amard, 52 ans, est marié à la fille de Jean-Luc Mélenchon, Maryline Camille Mélenchon, et figure en huitième position sur la liste des candidats Insoumis. Le fait qu’il soit le gendre du président de LFI n’est d’ailleurs absolument pas un secret. Libération l'écrivait dès 2012, et depuis plusieurs articles de presse ont également parlé du "gendre" de Jean-Luc Mélenchon.

Cela fait des années qu'il est engagé politiquement aux côtés de Jean-Luc Mélenchon. Comme Mélenchon, il a quitté le Parti Socialiste en 2008 pour aider à la création du Parti de Gauche. Et depuis, Gabriel Amard s'est présenté plusieurs fois sous les mêmes couleurs que Jean-Luc Mélenchon, comme en 2012 et 2017 aux Législatives, où il a été battu, à chaque fois, dès le premier tour.

En 2014, il avait été désigné tête de liste du Front de Gauche dans le Grand Est pour les élections européennes: il avait récolté 5,24% des voix.

Le grand combat du gendre de Mélenchon est l'eau. C’est cet engagement qui l’a poussé à créer, en 2004, la régie publique Eau des lacs de l’Essonne, dont il fut le président de 2010 à 2014. Il a ainsi dirigé l’écriture d’un des livrets thématiques de La France insoumise: un livret de 20 pages intitulé "Eau, bien commun".

Guillaume Descours