RMC

Loi de 1905: "Que ce soit aux fidèles de financer leur culte, cela me parait logique" pour Zineb El Rhazoui sur RMC

Pour Zineb El Rhazoui, il ne serait pas illogique que les lieux de cultes soient financés par des personnes qui pratiquent la religion de ce lieu de culte.

Emmanuel Macron a reçu lundi cinq responsables du Conseil français du culte musulman. Au menu de cette réunion, l’organisation de l’islam de France. Cette organisation doit notamment permettre d’assurer une meilleure transparence et plus de contrôle notamment pour le financement des lieux de culte. 

Pour Kader, il faut que ce soit les Français qui financent leur lieu de culte. Un avis que ne rejette pas Zineb El Rhazoui, journaliste.

"Il me semble logique que ce soit aux ouailles et aux fidèles de chaque culte de financer leur lieu de culte. Je comprends que les Français ne veuillent pas mettre la main à la poche pour financer des cultes qu’ils ne pratiquent pas", affirme-t-elle.

Selon cette théorie, les catholiques payeraient ainsi pour les églises, les Juifs pour les synagogues et les musulmans pour les mosquées. "La seule exception est faite pour les édifices du culte qui ont une valeur architecturale, patrimoniale qui ont une valeur particulière. Moi par exemple, en tant que contribuable français, je comprendrais parfaitement de mettre la main à la poche pour la rénovation de Notre-Dame de Paris, mais je ne comprendrais pas pourquoi je mettrai la main à la poche pour payer la chaudière d’une salle de prière qui date des années 80", poursuit-elle. 

Guillaume Descours