RMC

Sébastien, "Tanguy" et heureux de l'être: "Avec mon père, on se fait de bons petits plats"

A 41 ans, Sébastien est retourné vivre chez son père. Une cohabitation que les deux hommes ne sont pas mécontents de vivre…

Retourner vivre chez ses parents… L'idée peut donner des sueurs froides à beaucoup d'enfants, mais être un "Tanguy" n'est pas forcément une expérience subie et désagréable.

Sébastien témoignait dans M comme Maïtena de sa cohabitation avec son père. L'an dernier, à la suite d'une rupture amoureuse, cet homme de 42 ans a dû retrouver rapidement un logement. Il a donc opté pour la solution la plus évidente: retourner vivre chez son père.

"Nous avons une relation différente"

Et contrairement à d'autres, il ne le vit pas mal:

"La maison étant grande, j'ai pris mes aises. Et nous avons trouvé un rythme de vie à deux. Mon père a l'air plutôt content. Quand il en aura assez il pourra me le dire et je retrouverai un appartement rapidement. Nous avons aujourd'hui une relation différente. Nous nous découvrons sous un autre jour. On en profite, on se fait de bons petits plats. Comme ça il teste mes talents culinaires. Il y a une période où il faut partir de chez ses parents et je comprends que ce soit compliqué de revenir. Mais dans mon cas, il y a de la place, c'était dans mon secteur géographique".
Paulina Benavente