RMC

Vous pouvez être condamné pour un retweet

Invité sur RMC, un expert en e-réputation donne quelques conseils de bonne conduite sur les réseaux sociaux.

"Les réseaux sociaux, les tribunaux de demain?": tel était le thème de l'émission M comme Maïtena sur RMC, ce jeudi. Et, plus que jamais, attention à vos faits et gestes 2.0. La moindre action peut avoir de graves répercussions. Face à Maïtena Biraben, Frederic Foschiani spécialiste de la e-réputation et des réseaux sociaux, a assuré qu'aujourd'hui, un simple retweet pouvait déboucher sur une condamnation.

"Vous pouvez être condamné aujourd’hui pour un simple retweet. Vous pouvez être condamné pour la publication de choses, mais votre responsabilité peut être engagée pour un retweet", a-t-il assuré.

En cas de relais d'une publication pour condamner ou montrer son indignation, il conseille "de le préciser", afin de ne pas tomber sous le coup de la loi.

"Une problématique d'éducation"

Fréderic Foschiani a également mis en garde contre les réactions à chaud, conseillant de penser à l'impact d'un message publié sur les réseaux sociaux.

"Aujourd'hui, il y a une problématique d'éducation, quel que soit l'âge : on va publier sur les réseaux sociaux sans penser à l'impact de cette publication dans deux semaines, dans trois mois ou dans trois ans".
M comme Maïtena (Avec G.D.)