RMC

Après son coup de gueule sur RMC, cette infirmière témoigne: "J’ai pu collecter une centaine de masques chirurgicaux grâce aux dons"

Après avoir poussé un coupe de gueule sur RMC, une infirmière est venue faire part, dans Brunet\/Neumann, de la solidarité des gens.

Jeudi, dans l’émission Brunet/Neumann, une infirmière, Florence, est venue témoigner de la réalité des hôpitaux en France. Face au coronavirus, elle avait pointé du doigt le manque d’anticipation de l’État dans l’approvisionnement des masques de protection. "Notre chef de l’État nous a envoyé à la guerre sans munitions, regrettait-elle au micro d’RMC. Macron a dit qu’il avait envoyé les masques aux infirmières et aux médecins mais ce n’est pas le cas".

"Une dame s’est même proposée pour nous coudre des masques"

Après ce coup de gueule dans l’émission du jeudi, Florence explique ce vendredi avoir reçu "des messages de soutien et de remerciement. On m’a demandé ce qu’on pouvait faire pour nous. Et jeudi, j’ai pu collecter une centaine de masques chirurgicaux grâce aux dons. Une dame s’est même proposée pour nous coudre des masques", raconte-t-elle.

"Donc ce matin, elle me les a donnés. Des bricoleurs ont aussi trouvés des masques FFP2 dans leurs caisses à outils pour, ensuite, nous les donne. Certaines personnes à qui j’avais donné des masques pour cause d’insuffisance respiratoire m’en ont rendus. Voilà la solidarité".

Florence en a également profité pour envoyer un message aux mairies de toutes les villes du pays.

"Je lance un appel aux mairies. Il n’y aura pas de deuxième tour des municipales. Je sais qui leur reste des solutions hydroalcooliques, s’ils peuvent, qu’ils en donnent aux personnels soignants de leur ville".
Brunet/Neumann (avec Maxime Trouleau)