RMC

Comment les entreprises peuvent-elles distribuer des masques à leurs salariés? La réponse d'Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat à l’Economie sur RMC

La secrétaire d’Etat à l’Economie, Agnès Pannier-Runacher était l’invitée de Brunet\/Neumann ce mercredi. Elle a répondu aux questions des auditeurs de RMC.

"Les employeurs doivent fournir des masques à leurs salariés lorsqu’ils ne sont pas en situation de maintenir les distanciations sociales": telle est la règle énoncée par la secrétaire d’Etat à l’Economie, Agnès Pannier-Runacher.

Le site de La Poste pour les TPE

Mais une question persiste, où les chefs d’entreprise peuvent-ils trouver ces fameux masques? "Si vous êtes patron d’une TPE, vous allez vous connecter sur le site de La Poste: masques-pme.laposte. Vous pourrez commander en ligne des masques que nous avons réservé spécifiquement pour les petites entreprises. Vous serez livré au domicile de l’entreprise, à son siège social, en quelques jours. Cette plateforme a pris plus d’un million de commandes hier", explique-t-elle.

Et de pousuivre: "On livre six masques par six masques en fonction du nombre de salariés dans l’entreprise. Cette plateforme est uniquement destinée à livrer des masques. 10 millions de masques sont mis en vente. Ce sont des masques textiles, à filtration élevée de près de 95%, lavables 20 fois".

Le site du ministère de l'Economie pour les plus grosses entreprises

Si vous êtes une plus grosse entreprise avec "50 ou 100 salariés" et donc que vous avez besoin de plus de masques, une autre plateforme est disponible, celle du ministère de l’Economie: stopcovid19.

"Vous vous inscrivez et vous avez accès à un certain nombre d’équipements de protection: du gel hydro-alcoolique en passant par les masques textiles ou à usage unique", précise la secrétaire d’Etat.

Des masques payant

Des masques "bien entendu" payant pour les entreprises, affirme Agnès Pannier-Runacher: "Des masques gratuits, on les paye toujours sous forme d’impôts, c’est une fausse gratuité. L’argent que l’Etat a, c’est l’argent des Français. Nous avons fait le choix de donner des masques aux personnes les plus précaires, aux enfants qui vont à l’école et au titre de notre responsabilité d’employeur, aux fonctionnaires qui sont en service toujours si les distanciations sociales ne sont pas respectées. L’enjeu est que chacun puisse avoir accès à des masques en fonction de son budget".

Le coût du masque sur la plateforme de La Poste est "autour de deux euros, ce sont des masques réutilisables. Vous êtes à moins de 20 centimes de l’usage puisqu’ils sont utilisables 21 fois", conclut Agnès Pannier-Runacher.

Brunet/Neumann (avec C.P.)