RMC

Donald Trump président: "Il a su créer une relation directe avec ses électeurs"

Journaliste et écrivain, André Bercoff, auteur de "Donald Trump, les raisons de la colère" (First Document) est le seul membre de la presse française à avoir pu suivre le nouveau président des Etats-Unis de très près durant la campagne électorale. Il était l'invité de Radio Brunet ce mercredi.

"Il y a eu deux répétitions générales (avant cet événement). La première, en 2005, lorsque la majorité de la population a voté contre le Traité de constitution européenne. On a fait comme si le peuple avait parlé mais on s'en foutait complètement. Ensuite, il y a eu le Brexit. La veille du référendum, les sondages donnaient 52-48% pour le contre et au final cela a été 52-48% pour que le Royaume-Uni quitte l'Union européenne.

Et là encore, ça s'est passé pareil. Parce que les pouvoirs, gauche et droite confondues, en Europe comme aux Etats-Unis, ont dit 'On s'en fout des peuples. Nous, on est les élites mondialisées, urbanisés, globalisées (…) On sait ce qui est bon'. Et ces gens-là s'adressent aux peuples comme à des enfants de quatre ans en leur disant 'Je sais mieux que toi ce qui est bon pour toi donc on va s'occuper des choses sérieuses et toi tu n'as qu'à suivre'.

Face à ça, Trump s'est dit qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et a touché le nerf de dizaines de millions d'Américains. Il est allé les voir tous les jours, trois à quatre fois par jour, partout et sur Twitter, Facebook, Instagram… Il a ubérisé la politique, a su créer une relation directe avec ses électeurs".

M.R avec Eric Brunet