RMC

Lyon: l'imbroglio de la passerelle piétonne à 16 millions d'euros impraticable à cause de la pluie

Chaque jour, Radio Brunet revient sur une dépense publique qui peut paraître hasardeuse. Ce lundi, direction Lyon et sa passerelle de la paix qui fait polémique.

L'idée d'une passerelle reliant le 6e arrondissement de Lyon et la municipalité de Caluire-et-Cuire a émergé dans les années 90. Finalement, pour 15,7 millions d'euros, contre 7,6 annoncés au départ, cet édifice a finalement vu le jour en 2014 après une construction chaotique.

Située à 220 mètres au-dessus du Rhône, elle permet aux piétons et aux cyclistes de relier les deux villes. Un belvédère a également été aménagé au milieu de l'ouvrage pour permettre aux promeneurs de profiter de la vue sur le fleuve et la ville.

Attendue par de nombreux riverains, cette passerelle a pourtant déçu beaucoup de monde, notamment les cyclistes et piétons. Elle est en effet si dangereuse sous une mauvaise météo qu'elle est dorénavant interdite aux vélos et aux piétons par temps de pluie. 

Comme l'explique LyonMag, des travaux de rénovation sont prévus avant l’été pour éviter ces problèmes de dangerosité et des glissades lors des périodes pluvieuses. 

Radio Brunet