RMC

Projet de plan de départ de fonctionnaires: "On cherche à nous dégoûter", s'indigne la CGT

Le secrétaire général de la fédération Fonction publique de la CGT, Baptiste Talbot, nous explique que les fonctionnaires ne se réjouissent pas du projet gouvernemental de plan de départs volontaires.

Les fonctionnaires n'ont que très peu goûté au projet de réforme de la Fonction publique présenté jeudi par le gouvernement. Un plan de départs volontaires va être proposé en vue de la suppression de près de 120 000 postes sur le territoire. 

Des économies qui ne plaisent pas vraiment à Baptiste Talbot, secrétaire général de la fédération "Fonction publique" de la CGT, qui estime que les fonctionnaires sont "sacrifiés" et qu'on essaye de les "dégoûter" de la fonction publique.

"On est sacrifiés par la politique du gouvernement"

"Les fonctionnaires que je croise, la quasi-totalité souhaitent avant tout d’avoir les moyens de continuer à travailler dans de bonnes conditions, d’être bien payé, bien formé", explique-t-il.

"Le sentiment qui prédomine chez les fonctionnaires c’est qu’on est sacrifiés par la politique du gouvernement, avec même l’idée maintenant qu’on cherche clairement à nous dégoûter d’être fonctionnaires. Il y a vraiment de quoi avoir ce sentiment de dégoût et de découragement."

Ce qui amène Baptiste Talbot à se demander ce que les personnes qui acceptent le plan de départs volontaires proposé feront après l'avoir accepté: "Une fois qu’on a quitté la fonction publique qu’est-ce qu’on fait ?"

Radio Brunet