RMC

Sur Instagram, une influenceuse veut sensibiliser à la question de la précarité menstruelle

Sur Instagram, une influenceuse veut sensibiliser à la question de la précarité menstruelle

Sur Instagram, une influenceuse veut sensibiliser à la question de la précarité menstruelle - Getty Images

C'EST BON A SAVOIR! - Tous les jours à 13h50, des actus positives et optimistes avec Lisa-Marie Marques dans "Neumann\/Lechypre" sur RMC.

L'influenceuse Louise Aubery derrière le compte Mybetterself s'engage pour les femmes en situation de précarité menstruelle sur Instagram. Elles sont près de 1,7 millions en France. L’influenceuse alerte sur la précarité "des femmes qui doivent choisir chaque mois entre acheter des protections hygiéniques ou avoir assez à manger à la fin de la journée".

Louise a publié il y a deux jours une photo sur son compte où elle pose avec une couronne faite de tampons hygiéniques, et des billets dans la main et autour d’elle. La photo s'est propagée à toute vitesse sur Instagram.

Derrière ce post viral se cache un partenariat pour la bonne cause avec la mutuelle Nutuus. Chaque fois que la photo est partagée en story sur le réseau social, la mutuelle et la marque Nana s’engagent à reverser une boîte de protections menstruelles à l’association ADSF (Agir pour la Santé des Femmes), une association qui améliore la prise en charge et l’état de santé des femmes en situation de précarité.

Et si vous n'avez pas de compte Instagram, pour aider l'association ADSF, il suffit de se rendre sur leur site pour faire un don ou organiser une collecte.

Aborder la précarité menstruelle, c'est aussi l'occasion de rappeler que l’Ecosse a rendu le mois dernier les protections périodiques accessibles gratuitement, une première dans le monde.

En France, le président Emmanuel Macron a promis pour 2021 « une réponse très concrète » au problème de la précarité menstruelle dans un entretien au média en ligne Brut le vendredi 4 décembre dernier.

Lisa-Marie Marques