RMC

Tu fermes ta gueule et tu mets ton masque!: la colère d'Eric Brunet contre les gens trop confiants

Le co-présentateur de Brunet-Neumann s'agace du relâchement observé et surtout des Français qui se moquent des consignes sanitaires en place.

Eric Brunet s'est emporté ce mercredi dans Brunet-Neumann contre les personnes qui estiment que la crise du coronavirus est terminée. Alors que 348 personnes sont mortes ces dernières 24 heures en France, portant le bilan à au moins 26.991 décès depuis le début la crise, tout relâchement serait une aberration selon lui (voir vidéo ci-dessus).

"Ceux qui nous la jouent 'Même pas peur'... Vous en connaissez forcément autour de vous. Ca peut être le jeune de 17 ans qui a envie de voir ses copains. 'Même pas peur, pas de masque, rien à foutre, on a fait une soirée hier soir...'. Ca peut être n'importe qui... Le pépiniériste qui va bosser chez les gens qui dit : 'On s'en fout, c'est fini'. C'est le mec qui ne met pas de masque, qui vous parle à trois centimètres de la bouche..."

Le "même pas peur" s'il est porteur asymptomatique, je n'ai pas vraiment envie qu'il aille contaminer les gens que j'aime

"Le mec qui n'a pas peur, il est libre. D'ailleurs il a peut-être raison, il a peut-être les anticorps qu'il faut. Mais s'il est porteur asymptomatique, je n'ai pas vraiment envie qu'il aille contaminer les gens que j'aime. Et il n'y a pas que des vieux qui meurent.
J'ai envie qu'il ne tue personne ce 'même pas peur'. Le problème du 'même pas peur' c'est qu'il va contaminer les gens. Donc s'il te plaît 'Mr. même pas peur': tu fermes ta gueule, tu portes ton masque et tu continues à faire comme on te demande de faire."
J.A.