RMC

Zemmour président ? Le scénario "plausible" de Geoffroy Lejeune

Eric Zemmour.

Eric Zemmour. - Martin Bureau - AFP

Dans son livre Une élection ordinaire, Geoffroy Lejeune, rédacteur en chef de Valeurs Actuelles, imagine la campagne présidentielle et l'accession au pouvoir du polémiste Éric Zemmour. Une fiction ? Oui, mais pas si farfelue. Il était l'invité d'Éric Brunet ce vendredi.

Après une campagne brillante, Éric Zemmour accède à la présidence de la République française en 2017. Rassurez-vous, ou regrettez-le, c'est une fiction. C'est le scénario imaginé par Geoffroy Lejeune, rédacteur en chef de Valeurs Actuelles, dans son livre Une élection ordinaire, publié jeudi 24 septembre. Dans son livre, il suit toute la campagne du candidat Zemmour, qui va finalement accéder à l’Élysée.

Une idée pas si farfelue, à en croire Geoffroy Lejeune, invité de Carrément Brunet ce vendredi sur RMC. "C'est plausible. En quelque sorte Éric Zemmour fait de la politique. Dans Valeurs Actuelles on pose la question, et 12% des gens disent qu'ils pourraient voter pour lui. Donc s'il se présentait réellement, ce ne serait pas un fiasco". 

"Un trait d'union entre Les Républicains et Marine Le Pen"

Pour le rédacteur en chef de Valeurs Actuelles, Éric Zemmour aurait des électeurs parce qu'il incarne des idées défendues par des sympathisants de droite qui ne se reconnaissent pas totalement dans celles des Républicains, ni dans celles du Front National. "Éric Zemmour est aujourd'hui un trait d'union entre Les Républicains et Marine Le Pen. Il n'y aura jamais d'alliance entre Les Républicains et le FN, parce que les programmes sont maintenant trop différents. Mais il y a des idées qui se dessinent entre les deux électorats, et Zemmour incarne ça".

Henri Guaino Premier ministre de Zemmour

D'ailleurs, selon le scénario de Geoffroy Lejeune, une fois président, le polémiste nomme "Henri Guaino à Matignon", et on retrouve dans son gouvernement "des membres des Républicains et du FN. On y retrouve la partie des Républicains qui est sur la ligne 'droite dure', et la partie du FN qui souffre de la gauchisation du discours de Marine Le Pen". On retrouve donc en conseil des ministres "Laurent Wauquiez (Les Républicains), et le jeune député européen du FN Nicolas Bay par exemple. Et Éric Ciotti (député LR des Alpes-Maritimes) qui prend la place de Christiane Taubira".

Zemmour ? "Je crois que le bouquin l'a amusé"

Petite anecdote : "J'ai prévenu Henri Guaino qu'il était Premier ministre dans mon livre, et il m'a dit 'Mais pourquoi je ne suis pas président ?'", rigole Geoffroy Lejeune.

Et Éric Zemmour, il en a pensé quoi de son livre ? "Par correction je lui en ai parlé quand j'ai commencé à l'écrire et il m'a dit: 'Je ne peux pas t'empêcher d'écrire ce que tu veux'. Je crois que le bouquin l'a amusé, mais je ne l'ai pas eu au téléphone depuis que le livre est sorti".

Philippe Gril avec Eric Brunet