RMC

Cet été, les déménagements vont faire carton plein

La période estivale est toujours dense mais cette année s'annonce exceptionnelle et particulièrement en périphérie des grandes villes françaises comme à Colombes dans les Hauts-de-Seine.

Près de trois millions de déménagements sont prévus cet été selon la Chambre Syndicale du Déménagement. Cartons, meubles et bricoles garnissent peu à peu ce camion de déménagement. L'opération se fait dans une mécanique bien huilée. “On a commencé à 7h30 et on a terminé à 9h le chargement. C’est professionnel”, indique Omar Dziri.

>> A LIRE AUSSI - Les réservations pour les déménagements grimpent en flèche avant l'été: nos conseils

Et cet été, l'équipe de déménageurs menée par Omar Dziri aura peu de répit.

“On refuse de la clientèle sur le mois de juillet et le mois d’août. Habituellement, on conseillait de réserver un mois à l’avance, aujourd’hui, on conseille de prévoir au minimum trois mois à l’avance pour trouver un déménageur”, explique-t-il.

Dans son appartement maintenant vide. Thibaut contemple ses dernières affaires se faire emballer. Lui s'y est pris, il y a précisément 3 mois. “Quand on contacte les déménageurs, les créneaux sont presque tous pris”, indique-t-il.

Maque de personnels

Comme ce père de deux filles, de plus en plus de Français sautent le pas et s'en vont vers les villes moyennes et la campagne. Le déclencheur est tout trouvé pour Olivier Vermorel de la chambre syndicale du déménagement, le principal syndicat du secteur.

"C’est les conséquences du déconfinement. Sur l’ensemble du territoire, on a une demande qui se situe à peu près 2,85 millions de déménagements. Ça ressemble aux chiffres qu’on fait sur une année entière. Il y a un manque très fort de personnel spécialisé en déménagement”, appuie-t-il.

Selon lui, pour assurer la demande cet été, il faudrait doubler les effectifs.

Maryline Ottmann avec Guillaume Descours