RMC

Charte de la laïcité en entreprise: "Laissons à l’extérieur tout ce qui nous sépare"

-

- - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Le ministère du Travail est en train de finaliser un "guide pratique du fait religieux en entreprise". Élaboré avec des associations de DRH et des spécialistes du droit du Travail pour faire connaitre la laïcité dans le monde de l'entreprise, il devrait être publié début octobre. La société Paprec, spécialisée dans le recyclage, a déjà instauré une charte de la laïcité.

Certaines entreprises n'ont pas attendu ce guide et ont déjà instauré une charte de la laïcité. Comme la société Paprec, spécialisée dans le recyclage. Claude Solarz, son vice-président, justifie sur RMC son utilité.

"Il y a deux ans (en 2014), l’idée de notre PDG a été de dire : il faudrait écrire ça dans le marbre. En plus de notre charte de la diversité, nous avons donc instauré une charte de la laïcité. Son but, c'est de dire : laissons à l’extérieur du groupe tout ce qui nous sépare, tout ce qui nous différencie, et faisons en sorte de vivre dans l’entreprise tout ce qui nous rapproche. Nous ne tolérons pas les signes ostentatoires.

"Si une femme est voilée, elle enlève son voile pour venir travailler"

Tout ce qui peut créer polémique ou différence reste dans le domaine privé. Si une femme est voilée, elle enlève son voile pour venir travailler, et elle le remet dans sa voiture en repartant. Nous les respectons dans leur différence, mais il ne les manifestent pas pendant les moments passés ensemble au travail.

"La religion s’exerce à la maison mais pas dans l’ensemble commun de vie où les gens travaillent ensemble".

Quand on embauche quelqu’un chez nous, il signe son contrat de travail, le règlement intérieur et il signe la charte de la laïcité. Nous n’avions pas de problèmes (de comportements contraires à la laïcité), mais nous n’avons pas besoin de problèmes pour trouver des solutions. Et il faut anticiper. On n’a pas besoin d’être malheureux pour écrire de la poésie ou peindre un tableau.

"Un rôle éducatif vis-à-vis de nos collaborateurs"

Il y a 5.000 personnes dans le groupe en France et en Suisse et nous avons aussi un rôle éducatif vis-à-vis de nos collaborateurs. On n’a pas de souci parce que le message est net, et il permet de vivre ensemble. D'ailleurs, nous n'avons eu aucun problème avec l'inspection du travail. Cette charte nous l’avons expliquée et fait votée par les comités d’entreprises et les délégués du personnel, et c’est un plébiscite car nous avons eu 100% des voix en faveur de son instauration.

Il ne faut rien lâcher, il ne faut pas lâcher nos valeurs. Quand je vois la polémique sur le burkini, je me dis que nous avons eu raison de faire cette charte".

Un guide pratique du fait religieux en entreprise ?

C'est un guide pratique avec une douzaine de questions / réponses qui essaient de balayer les différentes situations concrètes que peuvent rencontrer à la fois les managers et les salariés.

Premier exemple : au cours d'un entretien d'embauche a-t-on le droit de demander à un salarié s'il est croyant ? Non, répond le guide.

Autre cas de figure : un salarié invoque un motif religieux et refuse d'obéir à sa supérieure hiérarchique parce qu'elle est une femme - puis je la sanctionner ? Oui, répond le guide en rappelant que la sanction est possible parce qu'il s'agit d'une prise de position sexiste et que le code du travail l'interdit.

Les chefs d'entreprises le reconnaissent : face aux revendications religieuses des salariés, ils sont parfois désarmés. Ils craignent les accusations de discrimination... Chaque cas est un cas particulier explique un DRH qui conclue : le plus difficile c'est de s'extraire des débats autour de la religion pour expliquer que les règles du vivre ensemble dans l'entreprise priment sur les demandes individuelles.

P. G.