RMC

Covid-19: les bars devront fermer à partir de mardi à Paris et proche banlieue

Placé en état d'alerte maximale, Paris va connaître lundi de nouvelles mesures de restrictions, dont la fermeture des bars, pour faire face à la progression inquiétante de l'épidémie du Covid-19 dans la capitale.

Placé en état d'alerte maximale, des "mesures contraignantes" vont entrer en vigueur pour 15 jours dans la capitale. 

Comme RMC vous l'annonçait, les bars devront fermer à partir de mardi à Paris et proche banlieue. Les restaurants, eux, pourront rester ouverts en suivant un nouveau protocole sanitaire strict. RMC vous en dévoilait les principaux éléments ce lundi matin: un cahier de rappel, la distance entre chaque table d'1m50, les groupes de personnes limités à six et le paiement uniquement à table afin de limiter les déplacements à l'intérieur des restaurants.

>> Ce qu'il faut retenir du nouveau "protocole sanitaire renforcé" à Paris <<

Piscines ouvertes pour les mineurs uniquement

Les gymnases, piscines, salles de danse et salles de jeux, seront fermés au public dès lundi soir, sauf pour les mineurs, notamment en vue des vacances de la Toussaint. Ces établissements seront donc fermés à partir de mardi pour les adultes, mais resteront ouvertes aux mineurs "que ce soit dans un cadre scolaire, associatif ou privé", a annoncé lundi le préfet de police de Paris.

Concernant les stades et terrains d'entraînement physique, "tous les équipements de plein air pourront rester ouverts à condition de rassembler moins de 1.000 personnes ou 50% de leur capacité maximale si elle est inférieure à ce chiffre de 1.000 personnes", a ajouté Didier Lallement.

Jauge dans les centres commerciaux

Les "foires", "congrès" et "salons professionnels" seront également "fermés", a ajouté le préfet de police Didier Lallement.

Une "jauge" sera mise en place dans les centres commerciaux et les grands magasins situés à Paris et en petite couronne, afin de lutter contre l'épidémie du Covid-19, a indiqué lundi le préfet de police de Paris.

"Le choix a été fait d'encadrer plus strictement le nombre de personnes pouvant se croiser dans les grands centres commerciaux, les grands magasins", a-t-il dit. Ils "devront accueillir au maximum un client pour 4m2", a ajouté le préfet. 
La rédaction de RMC (avec AFP)