RMC

Crues meurtrières: Macron promet de gros moyens pour reconstruire "très vite"

Adopté mercredi, l'arrêté de catastrophe naturelle pour 55 communes permettra "de déclencher des indemnisations", dont 80% du coût des maisons à reconstruire.

"On sera là": la main sur l'épaule d'habitants éprouvés, Emmanuel Macron a promis mercredi que l'Etat apporterait "plusieurs centaines de millions d'euros" pour reconstruire "très vite" les vallées des Alpes-Maritimes dévastées vendredi par des crues qui ont fait au moins cinq morts.

"Je viendrai à nouveau au plus tard dans un an, pour vérifier et continuer, je m'y engage devant vous ce soir", a-t-il proclamé aux agents de la métropole de Nice, après une tournée en hélicoptère au chevet de trois communes particulièrement touchées. 

En quelques heures, des trombes d'eau se sont abattues sur trois vallées au nord de Nice, entraînant des crues très brutales. Le bilan a atteint au moins cinq morts, 7 "disparus" et 13 "probables disparus", a annoncé Emmanuel Macron. Deux autres personnes sont mortes dans le nord de l'Italie, lors de cet épisode pluvieux. Pour y faire face, le chef de l'Etat a annoncé le déblocage de 100 millions d'euros pour alimenter un "Fonds d'urgence 06" et de 50 millions du fonds Barnier de prévention des risques naturels majeurs. 

Il a précisé lors d'une interview sur TF1 et France 2 que l'Etat apporterait au final "plusieurs centaines de millions", auxquels s'ajouteront les fonds d'une "conférence des financeurs" réunissant l'Etat et les collectivités. "Peut-être qu'à la fin ce sera un milliard", a-t-il lancé, "on ne peut pas demander aux collectivités ni aux particuliers de se retrouver seuls".

Adopté mercredi, l'arrêté de catastrophe naturelle pour 55 communes sera publié jeudi. Il permettra "de déclencher des indemnisations", assure le président aux villageois, précisant que 80% du coût des maisons à reconstruire seront pris en charge.

La rédaction de RMC (avec AFP)