RMC

Du sport en 2017: pour tenir cette bonne résolution, "il ne faut pas partir trop fort"

-

- - AFP

Comme en chaque début d'année, faire du sport arrive en tête des bonnes résolutions. Mais rien ne sert de se lancer à corps perdu dans des séances de sport interminables, le tout est de pouvoir tenir dans la durée. Le coach sportif Nicolas Brunel nous donne quelques conseils pour une année 2017 plus sportive.

Nicolas Brunel est coach sportif chez ABC Coachs Sportifs:

"Chaque année, on surfe sur les bonnes résolutions, le téléphone sonne beaucoup chez nous. Déjà, il faut réussir à cerner ce que l'on aime faire et trouver une activité pertinente par rapport à sa personnalité. Evidemment on ne va pas s'inscrire à la piscine si on déteste nager. On essaie de choisir une activité simple à tenir au niveau logistique. Si on s'inscrit à une activité, il faut être sûr de pouvoir être disponible sur ces créneaux et pas trop loin de sa maison et son travail pour pouvoir tenir dans le temps.

Ce n'est pas une bonne idée de se lancer dans un sport de manière intensive. Il faut plutôt commencer doucement. C'est mieux de faire du sport une fois par semaine sur un an que trois fois par semaine pendant un mois, les résultats seront meilleurs.

Ne pas se dégoûter du sport

Il ne faut pas se dégoûter du sport, d'où la nécessité de se trouver une activité qui soit tenable quitte à augmenter la fréquence plus tard. Si on se lance trop fort, le corps ne tient pas, on a des courbatures partout et on peut se démotiver. Le rythme optimal c'est entre deux et trois séances de sport par semaine, mais il vaut mieux se tenir à une fois par semaine et augmenter ensuite.

Ensuite on peut choisir des activités faciles à faire en autonomie: la natation, le vélo, la marche à pied, la course à pied qui ne nécessitent pas beaucoup de matériel, ni d'expérience. Ou alors se trouver une activité dans laquelle on sera au contraire très bien encadrée pour pouvoir se motiver.

Si on crache ses poumons au bout de 10 minutes, il ne faut surtout pas abandonner. Il faut réussir à passer ce premier souffle car derrière on peut tenir beaucoup plus longtemps. Mais il faut y aller par étapes: par exemple, si on court une fois vingt minutes, on augmente de 5 minutes à chaque séance jusqu'à pouvoir tenir entre 45 minutes et 1 heure de footing. C'est très bien de se fixer des objectifs de compétition ou de course précise, ça entretient la motivation.

En résumé, mieux vaut y aller doucement et obtenir quelque chose de durable plutôt que se cramer et de ne pas tenir.

Privilégier les aliments naturels

Rien ne sert non plus de se lancer dans un régime drastique. Il vaut mieux privilégier les aliments naturels, éviter les grignotages, éviter l'alcool mais sans se frustrer et en tolérant les excès, mais le moins possible. Rien n'empêche de manger une part de gâteau et de boire une coupe de champagne pour son anniversaire, il ne faut juste pas faire pas plus d'un excès par semaine.

Les shakers de protéine ou les brûle-graisse sont à éviter, ça va certainement marcher pendant un temps mais les gens vont se rendre compte que qu'ils vont regagner derrière au moins tout le poids qu'ils auront perdu. Ce qui risque de les démotiver pour l'alimentation et pour le sport.

Mieux vaut privilégier les aliments naturels que l'on cuisine soi-même. Dans le sport comme dans l'alimentation, rien ne sert de partir trop fort, il faut pouvoir s'inscrire dans la durée!"

Propos recueillis par Paulina Benavente