RMC

Chauffage, clim, éclairage... Les pistes pour le "plan de sobriété énergétique"

L'objectif du gouvernement est de réussir à réduire de 10% la consommation d'énergie globale d'ici deux ans, par rapport aux chiffres de 2019 en France. Si certaines mesures sont déjà inscrites dans le code de l'énergie, il faudra aller encore plus loin pour parvenir à cet objectif.

C’est une annonce d'Emmanuel Macron ce jeudi lors de son interview du 14 juillet. L'Etat va préparer un plan de sobriété énergétique pour faire face au risque de pénurie lié à la guerre en Ukraine.

L’objectif affiché par le gouvernement, c’est de réduire de 10% la consommation d'énergie globale d'ici deux ans par rapport aux chiffres de 2019, la dernière année de référence avant le Covid. Trois groupes de travail ont été créés dans les administrations publiques, avec les partenaires sociaux dans les entreprises et dans les établissements recevant du public.

Plusieurs mesures sont déjà incluses dans le code de l'énergie. Pas de chauffage au-dessus de 19 degrés dans les bureaux et les établissements recevant du public. Et pas de climatisation en-dessous de 26 degrés.

Mieux respecter les règles existantes

Pour aller encore plus loin, le gouvernement envisage de rénover les bâtiments publics ou encore d'installer des capteurs de présence pour éteindre la lumière quand une pièce est vide.

La CPME suggère pour sa part de créer un outil numérique pour permettre aux entreprises de savoir où précisément faire des économies. La Fédération du commerce et de la distribution propose de son côté de réduire d'au moins un degré la température dans les magasins. Ou tout simplement de mieux respecter les règles existantes, notamment l'obligation d'éteindre les vitrines lumineuses après une heure du matin. Un plan détaillé secteur par secteur doit être présenté fin septembre.

Pierrick Bonno avec Guillaume Descours