RMC

Électricité, carburants, gaz... Est-ce aux particuliers de faire les efforts d'économie d'énergie?

Un appel des PDG des trois géants de l'énergie pour demander aux Français de moins consommer d'électricité, de gaz ou de carburant a été lancé dimanche. Un appel utile et nécessaire pour Patrice Geoffron, professeur d'économie, invité d'Apolline Matin sur RMC et RMC Story.

Ce dimanche, les PDG de TotalEnergies, EDF et Engie ont lancé un appel dans les colonnes du JDD demandant aux Français un effort "immédiat, collectif et massif" pour réduire leur consommation d'énergies comme le pétrole, l'électricité ou le gaz afin d'éviter la pénurie et limiter la flambée des prix.

Un appel important pour Patrice Geoffron, professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine, invité d'Apolline Matin sur RMC et RMC Story.

"Le message essentiel c'est que ce qui va déterminer notre confort durant l'hiver, ce sont nos consciences aujourd'hui.", estime ce spécialiste des énergies.

Pour lui, cet appel est nécessaire et n'est pas surprenant. "Ce qui est surprenant, c'est que l'on s'en étonne", déclare-t-il, jugeant que les particuliers doivent aussi faire des efforts.

"Il est déjà très tard pour s'y mettre"

A l'interpellation d'une auditrice, relayée par Apolline de Malherbe, qui s'offusquait des enseignes et luminaires allumés toute la nuit dans certaines villes et zones commerciales, Patrice Geoffron estime qu'il est "urgent de mettre en application les préconisations de la Convention climat sur l’éclairage des villes et des zones industrielles."

Mais ces quelques incohérences doivent, pour lui, ne pas remettre en cause notre responsabilité individuelle. Il voit "deux efforts que l'on peut (tous) faire: sur l'eau chaude sanitaire, faire moins de bains et plus de douches et sur la consommation d'électricité."

"Que des patrons demandent en fait de moins acheter ce qu'ils nous vendent, cela donne une idée des tensions. C'est complètement aligné avec ce que nous allons devoir faire dans les prochaines années. Il est déjà très tard pour s'y mettre."

"La bonne volonté, ça ne marche pas très bien"

Sur RMC également ce lundi matin, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire estime que ce genre d'appel est positif: "Il s'agit d'essayer sur le long terme de changer nos comportements. Dans ces temps difficiles, il n'y a de solutions que collectives", estime-t-il.

Mais pour Emmanuel Lechypre, expert économie de RMC, "cet appel à la bonne volonté ne marche pas très bien." En effet, il estime que l'attente qu'on pourrait avoir de ces trois patrons est plutôt qu'ils "mettent en place des dispositifs dans leurs entreprises qui fonctionnent de manière assez spectaculaire."

Ce qui fonctionne, par contre, auprès des Français ce sont les incitations: "il y a tout un tas de méthodes marketing, commerciales, d’influences, qui marchent, pour inciter sans faire appel à la bonne volonté", conclut-il.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC