RMC

Coupe du monde: combien coûte la défaite en finale à la FFF et aux joueurs

En s'inclinant aux tirs au but face à l'Argentine en finale de la Coupe du monde, l'équipe de France rate le jackpot offert par la Fifa.

Douze millions d'euros: c’est ce que coûte à la Fédération française de football la défaite de l’équipe de France en finale de la Coupe du monde, ce dimanche soir au Qatar, à l'issue d'un match de légende et des tirs au but face à l'Argentine (3-3, 2-4 aux tab).  

La dotation de la fédération s'élevait à 429 millions d'euros, répartis parmi les participants selon leur classement. C'est 39 millions d’euros de plus qu'en 2018.  

En 2018, les Bleus avaient touché 38 millions d’euros grâce à leur première place lors de leur Coupe du monde en Russie. Cette année, les champions du monde avaient droit à une augmentation et touchaient près de 41 millions d'euros. L'équipe défaite en finale peut se consoler avec une prime de 29 millions d'euros, soit 12 millions de moins donc que le vainqueur.  

Des primes reversées par les joueurs

Que fait la FFF de cet argent? Depuis la Coupe du monde 2014, la Fédération française de football reverse 30% de cette somme aux joueurs et au staff. Le reste finance le fonctionnement de la FFF et le football amateur.  

Chaque joueur finaliste touchera 288.000 euros, alors qu’il aurait touché 400.000 euros en cas de victoire.  

Un gain virtuel puisque les joueurs avaient annoncé avant la Coupe du monde qu’ils reverseraient leurs gains à des associations caritatives ou des structures amateures.  

Emmanuel Lechypre