RMC

Crise sanitaire: un an après, le gouvernement fait le bilan du plan de relance économique

Le gouvernement voulait que le plan soit déployé rapidement et c'est pour l'instant réussi.

Un an après son lancement, que faut-il tirer du plan de relance en France. Annoncé le 3 septembre 2020 par le Premier ministre, le plan français de relance est doté de 100 milliards d'euros pour trois ans et s'articule autour de trois piliers : la transition écologique, la compétitivité et la cohésion sociale. 

Le gouvernement voulait que le plan soit déployé rapidement et c'est réussi: sur les 100 milliards d'euros, 70 auront déjà été dépensés à la fin de l'année contre seulement 50 d'abord espérés.

Une campagne de communication pour vanter les mérites du plan

Et si syndicats et opposition regrettent de voir de l'argent public versé sans réelle contrepartie sur l'emploi et l'environnement, les premiers effets sont visibles : les bornes de recharge électriques pullulent (11.000 installées en 6 mois), 500 projets industriels ont été relocalisés en France, et 35.000 petites entreprises ont pu créer leur site internet.

Mais les économistes alertent sur 2 freins: certains secteurs manquent de main d'œuvre et la France a toujours autant de mal à exporter. Le comité d'évaluation rendra le premier bilan de ce plan fin octobre. Mais sans attendre, l'exécutif s'apprête à lancer une campagne de communication XXL pour en vanter les mérites. Une campagne de communication dopée par le lancement d'un train de la relance, qui doit sillonner la France.

>> A LIRE AUSSI - "On a vite compris que c'était du gros calibre": avant le procès des attentats de Paris un policier de la BRI présent au Bataclan témoigne sur RMC

Victor Joanin (avec Guillaume Dussourt)