RMC
Alerte info

Carelide: une offre de reprise déposée par les laboratoires Aguettant et Delpharm

La société nordiste Carelide, spécialisée dans les poches de perfusion, a potentiellement retrouvé un repreneur: une offre a été déposée par les laboratoires Aguettant et Delpharm.

450 salariés sont dans l'inquiétude en attendant une potentielle reprise de l'entreprise nordiste Carelide. Basée à Mouvaux et dernière en France à être spécialisée dans les poches de perfusion, la société a été placée en redressement judiciaire, et un potentiel repreneur n'avait que jusqu'à ce vendredi midi pour se manifester.

Finalement, une offre a bien été déposée par les laboratoires français Aguettant et Delpharm comme l'a annoncé le tribunal de commerce de Lille ce vendredi peu avant 14h.

Aguettant est un laboratoire pharmaceutique basé à Lyon employant près de 600 personnes, et le groupe Delpharm, basé à Boulogne-Billancourt, emploie près de 6.000 personnes.

Leur "offre ferme commune" de reprise de la société Carelide sera examinée lors de deux audiences au tribunal les 25 janvier et 17 février, a précisé Eric Feldmann.

"(Le repreneur) on est allés le chercher", indiquait ce vendredi matin sur RMC Roland Lescure, ministre délégué chargé de l'Industrie qui suivait de près ce dossier qui touche à la souveraineté nationale de nos produits de santé.

En octobre 2020, en pleine crise sanitaire, le gouvernement avait octroyé une aide de 5 millions d'euros à Carelide --sur un investissement total de 12,5 millions d'euros-- pour lui permettre d'augmenter sa capacité de production et d'automatiser certains procédés de fabrication.

Mais l'entreprise est notamment confrontée à une hausse des prix des plastiques, "très difficilement reportable" sur son marché, "celui des hôpitaux principalement", car ses principaux concurrents, un groupe allemand et l'américain Baxter, "pratiquent des prix très bas en France", avait indiqué en novembre à l'AFP le président du tribunal de commerce de Lille-métropole, Eric Feldmann.

J.A. avec AFP