RMC

Le nombre de chômeurs de catégorie A stable à 3,164 millions au 3ème trimestre en France

Le chômage atteint un nouveau record en mars

Le chômage atteint un nouveau record en mars - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Sur un an, la baisse des chômeurs de la catégorie A est de 10,9% soit 388.000 personnes en moins selon la Direction des statistiques du ministère du Travail (Dares).

Le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) est resté stable en France (hors Mayotte) au troisième trimestre par rapport au deuxième, à 3,164 millions d'inscrits (-1.700), selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail.

Sur un an, la baisse en catégorie A est de 10,9%, soit 388.800 personnes en moins. En incluant l'activité réduite (catégories B et C de Pôle emploi), le nombre de demandeurs d'emploi est également stable au troisième trimestre (-7,1% sur un an) à 5,436 millions (-1.000 personnes), selon la Direction des statistiques du ministère du Travail (Dares).

Ce plateau intervient après une baisse déjà faible de 0,8% au deuxième trimestre, loin des fortes baisses de 5% enregistrées au premier trimestre 2022 et au dernier trimestre 2021.

En catégorie A, pour la seule France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi est en hausse de 1,5% au troisième trimestre pour les moins de 25 ans (-16,1% sur un an). Il reste stable pour les 25-49 ans (-11,1% sur un an) et recule de 0,7% les 50 ans et plus (-9% sur un an).

Les entrées en catégoires A, B et C diminuent

Sur le front du chômage longue durée, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus diminue de 2,2% au troisième trimestre (-14,4% sur un an) à 2,369 millions (catégories A, B et C). La part des demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus atteint 46,3% (-3,8 points sur un an).

Bonne nouvelle, les entrées à Pôle emploi en catégories A, B et C ont continué de légèrement diminuer sur le trimestre (-0,8%), avec une forte baisse des entrées pour licenciement économique (-14,5%). En revanche, les sorties de Pôle emploi ont fortement baissé (-5,5%).

Le nombre moyen de demandeurs d'emploi en catégorie A a diminué dans six régions de France métropolitaine et augmenté dans les sept autres régions (entre -1,9% dans les Hauts-de-France et +2,6% en Bretagne). Dans les départements-régions d'outre-mer hors Mayotte, la baisse est de 1,4% (entre -3,1% en Guadeloupe et +0,8% en Guyane).

G.D. avec AFP