RMC

"Je me sens rabaissée, tout le temps": un jeune sur trois a déjà été discriminé durant sa vie professionnelle

Les jeunes sont particulièrement touchés par la discrimination à l'embauche, selon le dernier baromètre de la Défenseure de droits.

Un jeune sur trois a déjà été discriminé dans sa vie professionnelle. C'est le résultat du baromètre de la Défenseure des Droits que RMC vous dévoile ce mardi matin. Et ça joue sur leur moral. Un peu plus de la moitié des jeunes seulement déclarent être confiants dans leur avenir professionnel proche. Un tiers dit l'être peu ou pas du tout.

D'après ce rapport, 37% des 18-34 ans déclarent avoir déjà été discriminé dans la sphère professionnelle, pour leur sexe, leur âge ou encore leur origine.

"Maintenant, je ne passe même plus d'entretiens, j'en ai marre"

L'année dernière, Audrey, 29 ans passe un entretien d'embauche, pour un poste en gestion. Tout se passe bien, jusqu'à une dernière question rédhibitoire.

"Il a demandé si j'étais française. Je ne suis pas française mais j'ai un titre de séjour qui me permet de travailler. Et là, il avait un visage sceptique. J'étais assez choquée. Après, je vous laisse deviner, il n'y a pas eu de suites..."

Ces discriminations engendrent notamment des pertes de confiances chez un jeune sur deux, qui n'osent parfois plus postuler par peur d'être discriminés. Maïmouna s'est lassée des entretiens sans lendemains.

"Maintenant, je ne passe même plus d'entretiens, j'en ai marre. Je me suis mise en auto-entrepreneuriat et je préfère travailler pour moi plutôt qu'on me dise non tout le temps et que je me sente rabaissée tout le temps."

"Les jeunes sont plus à risque de subir des discriminations"

Claire Hédon, défenseure des droits, l'affirme: ce n'est pas un hasard si les jeunes sont les plus touchés par les discriminations au travail.

"Un jeune, justement, quand il est en recherche d'un premier emploi ou en début de carrière professionnelle, est effectivement plus fragile et plus à risque de subir des discriminations."

Elle conseille aux jeunes concernés de saisir la plateforme en ligne du Défenseur des droits pour examiner si des recours sont possibles contre de potentiels discriminations d'employeurs.

>>> A LIRE AUSSI - "Il les traitait de 'petits cons'": des parents d'élèves obtiennent le retrait d'un enseignant de CP

Alfred Aurenche (édité par J.A.)