RMC

Réforme des retraites: le gouvernement joue son va-tout pour remporter la bataille de l'opinion

RMC
Le gouvernement veut profiter de la pause dans la mobilisation contre la réforme des retraites pour tenter de gagner la bataille de l'opinion. Une tâche ardue pour l'exécutif.

Après avoir mobilisé pendant plus de 40 jours les syndicats, la réforme des retraites arrive ce vendredi en conseil des ministres. Et le calendrier se précise. La conférence de financement doit débuter le 30 janvier avec pour objectif de parvenir avant fin avril à trouver les moyens de garantir l'équilibre du régime d'ici à 2027.

Et le gouvernement veut profiter de la pause de la mobilisation malgré la manifestation de vendredi, pour convaincre les Français du bien-fondé de sa réforme. Après une interview d'Edouard Philippe au journal La Croix dans laquelle il a défendu une réforme de progrès social et massivement distributive, une conférence de presse à l'Elysée est prévue à midi, tout comme l'intervention médiatique de nombreux ministres. L'exécutif veut tenter de gagner la bataille de l'opinion alors que 6 Français sur 10 réclament toujours le retrait du texte.

Alors pour convaincre, Matignon vend "une réforme très sociale, redistributive qui n'est pas faite pour les riches". Et si Edouard Philippe assure au quotidien La Croix que les femmes et les plus précaires seront les gagnants, il rappelle aussi qu'il faudra travailler plus longtemps. Probablement jusqu'à 65 ans dès la génération 1975, 66 ans à partir de la génération 87, puis 67 ans pour les personnes nées à partir de 1999 et ce selon les premiers chiffres fournis par le gouvernement. Sûrement pas de quoi rendre cette réforme très populaire.

Jeremy Trottin ( avec Guillaume Dussourt)