RMC

Une réforme des retraites accélérée avant la fin du quinquennat?

Le gouvernement pourrait remettre sur la table cet épineux dossier.

Va-t-on vers une réforme express des retraites avant la fin du quinquennat? Selon Les Echos, Emmanuel Macron voudrait supprimer les régimes spéciaux et instaurer un minimum à 1.000 euros.

C'était un engagement de campagne en 2017 et Emmanuel Macron semble vouloir le tenir. La réforme des retraites n'est donc peut-être pas complètement enterrée. En revanche, un éventuel décalage de l'âge de départ à la retraite ou un allongement de la durée de cotisations pourrait être reportée au début d'un hypothétique deuxième mandat.

"Rien n'est exclu", confie Gabriel Attal

Lors de sa dernière allocution, le 12 juillet, le chef de l'Etat assurait ne pas vouloir lancer la réforme des retraites, tant que la situation sanitaire n'était pas sous contrôle.

Sauf que, depuis, la campagne de vaccination s'est accélérée, et la reprise économique est plutôt favorable. Mais les avis restent partagés dans le camp Macroniste : "Il ne faut pas ouvrir ce chantier au cœur de la tempête", prévient un député, quand d'autres veulent réformer jusqu'au bout.

"Rien n'est exclu", confie Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Conclusion d'un marcheur: cette réforme, "c'est une boule de flipper qui va continuer jusqu'à la présidentielle". 

Paul Barcelonne (avec J.A.)