RMC

Elle a distribué 4 milliards de dollars à des associations: qui est Mackenzie Scott?

LE PORTRAIT DE POINCA - L'ancienne femme de Jeff Bezos veut distiller la moitié des 34 milliards qu'elle a obtenu après son divorce aux oeuvres caritatives.

Mackenzie Scott est une des femmes les plus riches du monde. Elle vient de faire d’énormes dons aux victimes de la crise du coronavirus. C’est une femme de 50 ans qui est surtout connue pour son divorce. Le divorce plus cher de l’histoire.

Son ex-mari, Jeff Bezos lui a versé 34 milliards de dollars qui sont aujourd’hui devenus, 60 milliards. Il faut dire que Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, est lui-même l’homme le plus riche du monde. Qu’il a quitté sa femme pour une de ses copines, présentatrice de télé. Qu’ils ont été mariés 27 ans et qu’il ont eu quatre enfants. Tout cela valait bien un très très gros chèque.

Classée la femme la plus riche du monde par Bloomberg en septembre 2020

Mackenzie avait rencontré Jeff à la sortie de la fac de Princeton et ils se sont tout de suite mariés. Elle avait 22 ans, lui 29, c’était la fille d’un financier californien, elle avait fait de brillantes études en littérature.

Lorsque Jeff a eu l'idée saugrenue de lancer une entreprise de vente de livres en ligne, elle s’est occupée de la compta'. Elle travaillait dans la cuisine, tout le temps dérangée par les salariés qui se servaient du micro-onde. Et la nuit, elle faisait les colis à l'entrepôt. La suite est connue. Amazon est devenu la première entreprise du monde, et les Bezos se sont finalement séparés.

Mackenzie est devenue romancière. Ses deux premiers romans ont été jugés très bons par les critiques. Mais elle est surtout immensément riche. En septembre, elle a même été classée la femme la plus riche du monde par Bloomberg. Aujourd’hui, la Française Françoise Bettencourt Meyer, héritière de l'Oréal, lui est repassée devant.

Elle même a souvent dit que sa fortune était extravagante et elle s’est engagée à en donner au moins la moitié. Ce qu'elle fait en ce moment. Elle vient de donner 4 milliards en quatre semaines. Et elle explique que c’est un boulot à plein temps. Elle a réuni les meilleurs experts du monde caritatif. Elle a sélectionné avec eux 485 organisations parmi 6.500 proposées. Ce sont principalement des banques alimentaires, des associations qui viennent en aide aux Etats-Unis, aux plus pauvres, aux femmes, et aux noirs, victimes de la crise économique liée à la pandémie.

Mackenzie Scott raconte qu’elle a beaucoup pleuré en se renseignant sur ces associations caritatives. Et qu’elle va continuer à donner son argent, jusqu'à ce que le coffre fort soit vide.

Nicolas Poincaré (avec J.A.)