RMC

EN VIDEO - "Des flammes terrifiantes": comment le violent incendie dans le Var s'est-il déclenché?

Près de 5000 hectares de forêts et de garrigues ont déjà brulé en quelques heures dans le massif des Maures dans le Var.

Plusieurs milliers de personnes, dont des touristes séjournant dans des campings, ont été évacuées préventivement dans le Var, dans l'arrière-pays de Saint-Tropez, en raison d'un incendie de forêt qui fait rage depuis lundi.

"Des milliers de personnes ont été évacuées à titre préventif, mais il n'y a aucune victime. Quelque 750 pompiers luttent contre ce feu qui est toujours très virulent", , a indiqué une porte-parole des pompiers.

Les évacuations ont eu lieu dans l'arrière-pays de Cavalaire et de Saint-Tropez, notamment autour des villages de Grimaud ou de La Môle, a-t-elle précisé.

La préfecture du Var a également confirmé l'évacuation de plusieurs campings et demandé "de ne pas encombrer les routes autour du Golfe de Saint-Tropez" pour laisser travailler les secours. Les personnes sont accueillies dans des salles municipales de la région.

"Des flammes terrifiantes"

Le feu s'est déclaré vers 17h45 sur la commune de Gonfaron et a rapidement gagné plusieurs autres villages. Le sinistre s'est déclenché au niveau de l'aire d'autoroute des Sigues sur l'A57, à une centaine de kilomètres au nord-est de Toulon.

"Il s'agit de la surface parcourue mais il est trop tôt pour estimer la surface brûlée", ont précisé les pompiers qui reprennent les largages d'eau par avion et hélicoptère en plus des moyens de lutte au sol. "Les conditions sont défavorables avec un vent fort et de fortes températures", ont-ils précisé.

Sur RMC, ce mardi matin, Éric Brocardi, porte-parole des pompiers de France, précise que "Hier soir, les conditions étaient extrêmement dantesques avec un fort vent". 

"Toutes les conditions étaient réunies pour passer une dure nuit. les pompiers n'ont pas pu avoir de soutient cette nuit, donc c'était extrêmement difficile. Ils ont réussi à amener le feu sur des endroits potentiellement peu sensibles au niveau population. Ce matin, on va constater les dégâts. On appelle les populations à être extrêmement vigilantes". 

Sur les réseaux sociaux, pompiers et sécurité civile dévoilent des images du sinistre. Dans un tweet, la Protection civile du Var a posé une vidéo digne d'un film catastrophe: "Des flammes terrifiantes aux abords de notre convoi en direction de Sainte-Maxime"

Face à ce sinistre, 700 pompiers sont déjà mobilisés, assistés d'une dizaine d'avions - sept Canadairs et deux Dash -, trois hélicoptères bombardiers d'eau et le Dragon 83 de la Sécurité civile. 

Selon la Préfecture du Var, une colonne de 240 autres pompiers devrait les rejoindre mardi, en provenance du Gard, des Alpes-Maritimes, des Alpes de Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône. Un centre opérationnel départemental a été activé en début de soirée lundi par la Préfecture.

La rédaction de RMC