RMC

Est-il facile de savoir d'où vient le porc qu'on achète?

-

- - AFP

Est-il facile de savoir d'où vient votre tranche de jambon? Si chez les bouchers traditionnels, la viande de porc est traçable, en supermarché, c'est un peu plus opaque, comme l'a constaté RMC.

Valoriser le porc français, par rapport aux cochons venus de l'étranger. C'est ce que demandent les éleveurs. C'est aussi l'objectif qu'a évoqué Stéphane Le Foll au cours de sa conférence de presse.

Les éleveurs voudraient notamment que les salaisonniers, qui transforment le porc pour fabriquer de la charcuterie, achètent des cochons français. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. Aujourd'hui en France, sur tous les produits de porcs vendus en France, l'origine est indiquée dans seulement 65% des cas. Et sur ces 65%, 40% affichent une provenance française.

L'étiquetage sur l'origine est obligatoire pour la viande fraiche, comme les rôtis ou les cotes de porcs, mais pas pour les produits transformés, comme le saucisson ou les rillettes.

"Une fois que vous avez mangé ça, vous ne pouvez pas manger autre chose"

RMC s'est rendue dans une boucherie et dans une enseigne de grande distribution pour constater l'étiquetage du porc. Direction d'abord, une boucherie. Celle d'Yves Fontaine à Paris. Ici, aucun problème de traçabilité: côte de porc, saucisson ou jambon blanc, tout est français.

"On vend un jambon d'Ille-et-Vilaine cuit à l'ancienne, il y a le tampon dessus. Quand vous avez mangé ça, vous ne pouvez pas manger autre chose: il a beaucoup de goût, il est moelleux, il ne fait pas d'eau", vante le commerçant. Cette qualité, forcément, a un coût. Prix du jambon blanc: 25 euros le kilo.

Direction maintenant, une enseigne de la grande distribution. Au rayon jambon blanc, des dizaines de références différentes, le prix est affiché en gros, en moyenne 13 euros le kilo, mais quand il s'agit de savoir d'où vient le cochon, c'est une autre affaire. Et pour cause. Les industriels de la charcuterie n'ont aucune obligation d'indiquer l'origine. Résultat: une marque de jambon sur 4 ne dit tout simplement pas d'où vient son porc.

56% des saucissons d'origine inconnue

Au rayon saucisson, c'est encore pire. 56% d'entre eux sont d'origine inconnue. Ce qui n'empêche pas certaines marques de jouer tout de même la carte du made in France. "Fabriqué en France, mais ça veut pas dire forcément que les cochons sont élevés en France", admet une cliente du magasin.

Le cas de la viande fraîche est en revanche très différent. Dans les supermarchés, il est quasi impossible de trouver un rôti ou une côte de porc espagnole ou allemande. 97% de la viande de porc fraiche est d'origine française.

La rédaction avec Marie Régnier